Deezer continue de tisser sa toile à l'étranger. Ces derniers mois, la plate-forme s'est étendue à de nouveaux pays européens comme l'Allemagne, la Russie ou le Royaume-Uni. Aujourd'hui, le service est disponible dans toute l'Europe.

Le déploiement mondial de Deezer se poursuit. Dans un communiqué diffusé ce jeudi, le service français d’écoute de musique en streaming annonce sa disponibilité au sein de toute l’Europe. Quarante-six pays sont concernés, de l’Islande au Portugal, en passant par la Grèce, la Russie et la Norvège. Selon le calendrier de la plate-forme, la quasi-totalité du globe pourra accéder à Deezer cet été.

Né en France, Deezer s’est progressivement étendu à travers le Vieux Continent ces derniers mois. Le site web d’écoute à la demande est arrivé notamment au Royaume-Uni, en Belgique et en Suisse. Sur Twitter, le compte DeezerWorld s’est chargé d’annoncer la disponibilité de Deezer, en témoigne les messages dédiés à l’Italie, l’Espagne, aux Pays-Bas, à l’Allemagne, en Autriche et dans les pays baltes.

Pour l’heure, Deezer respecte donc son calendrier général. La plate-forme française devra toutefois poursuivre ses efforts pour se déployer sur de nouveaux continents. Elle a en effet planifié d’arriver en Amérique, en Afrique, en Asie et en Océanie dans les prochains mois. Toutefois, seuls deux pays ne profiteront pas de Deezer : il s’agit des États-Unis et du Japon.

Ces deux nations sont en effet dotées d’une industrie musicale exceptionnelle (25 % de la consommation mondiale de musique) et la concurrence des services y est très vive. Deezer estime que se lancer maintenant serait une perte de temps et d’énergie, et préfère donc se concentrer sur des marchés moins développés. Le site aura bien le temps de se lancer dans la compétition ultérieurement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés