Quatre jours après l'augmentation inattendue du prix de certains albums de Whitney Houston, survenue dans les heures qui ont suivi le décès de la chanteuse, Sony Music a finalement présenté ses excuses. La maison de disques évoque une erreur en interne qui a été corrigée immédiatement lorsqu'elle a été découverte.

D’aucuns diront que la hausse était intentionnelle afin de profiter de l’émoi des fans de Whitney Houston, soudainement devenus orphelins. D’autres évoqueront un simple incident technique limité, n’ayant affecté que la boutique britannique de l’iTunes Store. Quatre jours après le décès de la chanteuse américaine, Sony a en tout cas présenté ses excuses suite à la hausse de certains albums.

Le souci a touché deux compilations de l’artiste. L’album « Whitney : The Greatest Hits », sorti en 2000, a vu son prix passer de 4,99 à 7,99 livres sterling. Cela représente une hausse d’environ 60 %. Le disque « The Ultimate Collection », paru en 2007, a prix 2 livres sterling supplémentaires, de 7,99 à 9,99. La hausse est plus mesurée, +25 %, mais le prix final du CD est plus important que celui du premier album.

« Le CD de Whitney Houston a été par erreur mal évalué sur la boutique britannique de l’iTunes Store, ce dimanche. Lorsque cela a été découvert, l’erreur a été corrigée immédiatement. Nous nous excusons pour les offenses que cela aurait pu causer » a déclaré Sony, dans un communiqué obtenu par All Things Ditigal. Les deux albums concernés ont été publiés sous le label Arista, propriété de Sony Music.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés