La Quadrature du Net, l'April et Framasoft lancent une opération commune baptisée Pack Liberté. Les trois associations veulent sensibiliser un public plus large à travers une campagne aux teintes lessivières sur des sujets tels qu'Hadopi, Dadvsi ou encore le traité international Acta. Elles en profitent aussi pour appeler à la générosité des internautes, l'argent restant comme toujours le nerf de la guerre.

Internet, c’est finalement comme un vêtement. Si personne n’en prend soin, il se dégrade très vite. Exposé à l’usure du temps et à diverses intempéries (lois répressives, restriction des usages, réduction du champ des libertés individuelles…), le réseau des réseaux a tôt fait de se salir et de devenir franchement dégoûtant. Il est donc capital de le nettoyer, de le laver, de l’astiquer afin de lui rendre son éclat d’antan.

La comparaison vous surprend ? C’est bien normal. Trois associations françaises œuvrant pour la préservation des libertés fondamentales sur Internet (La Quadrature du Net, l’April et Framasoft) ont démarré ce jeudi une nouvelle opération de sensibilisation, baptisée Pack Liberté, pour rappeler à tous l’importance de protéger Internet et ses usages des nombreux dangers qui pèsent sur eux.

Soucieuses de toucher un public plus large qu’à l’accoutumée, les trois associations ont choisi la « métaphore lessivière« , qui leur permet de traiter avec un peu d’humour de sujets parfois abscons et souvent techniques (DADVSI, Hadopi, Loppsi 2, Acta…), mais dont la portée peut être très importante. « Fun et déjantée », l’opération a en tout cas des atouts certains pour se diffuser sur les réseaux sociaux et toucher d’autres internautes.

« Tous les jours, on s’attaque aux taches, on passe le chiffon, on nettoie, on frotte… Pourtant, malgré nos efforts répétés, DAVDSI, Hadopi, ACTA… autant de saletés qui ne partent pas, qui s’accrochent, qui s’incrustent… Alors, on fait des noeuds, on les passe à la machine, on les nettoie, on les sèche mais, à la fin, il reste toujours des traces et faut recommencer« 

« Un  » Pack Liberté  » acheté, c’est la promesse de 100 lessives à 90°, autant dire qu’on ne va pas renoncer à nettoyer ! Chaton sur une serviette qui sent le frais Et en cadeau Bonux, vous sauvez un chaton qui continuera à loler librement sur internet !« . Et pour les plus curieux d’entre vous, une foire aux questions été mise en place pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette campagne.

L’émergence de cette opération vise aussi à relancer les dons auprès de ces trois associations, qui agissent au quotidien dans l’intérêt des internautes. Pour cela, les utilisateurs ont la possibilité de faire un don groupé dont la somme sera répartie équitablement entre chaque association : 15 €, 30 €, 45 €, 75 €, 120 € ou un montant personnalisé.

Il est également possible de déterminer manuellement les montants versés à chaque association. Si vous vous souhaitez soutenir plus spécifiquement l’action de l’April, de Framasoft ou de La Quadrature du Net, il suffit de jouer sur les curseurs horizontaux. L’argent reste plus que jamais le nerf de la guerre, même lorsqu’il s’agit de défendre le logiciel libre et les droits et libertés fondamentales de chacun.

« Notre travail de veille et nos actions en faveur d’un monde numérique libre et sans verrou sont indispensables, mais cela nécessite des moyens. D’autant plus, qu’actuellement, les sujets de préoccupation ne manquent pas : retour du spectre des brevets logiciels en Europe, dépossession des données sur le cloud, atteintes à la neutralité du net, persistance de la vente liée, utilisateurs enchaînés et surveillés par leurs smartphones, plateforme-prison implémentée par les AppStores, exploitation des données personnelles sur les réseaux sociaux…« 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés