Apple vient de porter plainte contre Samsung en Allemagne pour violation de son brevet protégeant le déverrouillage par glissé du doigt. En cas de victoire, Apple pourrait multiplier les attaques de ce genre contre les constructeurs utilisant Android.

En octobre dernier, le Bureau américain des Brevets et des Marques avait accordé à Apple un brevet sur le déblocage des appareils par glissé du doigt, introduit avec l’iPhone en 2007. Cette protection avait été demandée avant la présentation du téléphone et pouvait donc permettre à la firme d’attaquer tous les constructeurs le proposant sur leurs terminaux, à commencer par ceux qui utilisent Android.

C’est chose faite puisqu’Apple vient de porter plainte en Allemagne contre… Samsung. Le premier reproche au second d’utiliser cette fonctionnalité sur son Galaxy Nexus, le smartphone fabriqué par le Coréen, vendu par Google, et qui est le premier à disposer d’Android 4.0 Ice Cream Sandwich. C’est donc une nouvelle bataille à ajouter à la longue liste de procès qui opposent les deux géants.

Une victoire d’Apple dans cette affaire lui ouvrirait la porte à de multiples procès à travers le monde, cette fonctionnalité étant présente par défaut dans Android. Elle porterait aussi un coup à Google, le mobile vendu sous son nom étant au coeur de ce procès qui porte sur un aspect de son système d’exploitation. L’Américain et les constructeurs devront donc réagir, soit en trouvant un arrangement avec Apple, soit en supprimant cette fonctionnalité de leurs téléphones, ce qui a commencé à être fait dans Android 4.0 avec la possibilité de déverrouiller son téléphone grâce à la reconnaissance faciale. Apple ayant promis de mener une « guerre thermonucléaire » contre Android, la première option semble à écarter.

Photo cc digitpedia

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés