De nombreuses files d'attente s'étaient formées à l'occasion de la sortie le 17 décembre de la PlayStation Vita au Japon. Même si la console bénéficie du plus gros line-up de lancement de l'histoire des PlayStation, sa sortie tardive en Asie et décalée pour le reste du monde l'empêchera sûrement d'aider Sony à limiter la casse.

La PlayStation Vita a bien débarqué le 17 décembre dernier au Japon, comme prévu par Sony. The Associated Press évoque de longues files d’attentes devant les boutiques et des clients soucieux de pouvoir se procurer un exemplaire de la console portable dont les pré-commandes étaient complètes.

Le Président de Sony Computer Entertainment Japon Hiroshi Kono s’est dit « heureux de voir autant de gens faire la queue pour la PlayStation Vita dès très tôt le matin« . Cela dit, la décision de Sony de sortir sa console si tard dans l’année et de ne la sortir dans le reste du monde qu’en février 2012 pourrait grandement affecter son succès. Les smartphones et autres tablettes détournent également une partie des achats des joueurs occasionnels, qui boudent les consoles traditionnelles. Pas sûr que la Vita soit suffisante pour redresser Sony, qui table sur plusieurs milliards de pertes cette année.

En tout cas, le line-up de lancement de la console est plutôt alléchant. Uncharted : Golden Abyss, Little Big Planet, Fifa ou Ultimate Marvel VS Campcom 3 sont de la partie et de nombreux autres titres utilisant les deux caméras, les deux zones tactiles et le lien avec la PlayStation 3 devraient faire leur apparition dans les prochaines semaines. C’est, au passage, le plus gros line-up de lancement de l’histoire des PlayStation.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés