Samsung vient de battre son propre record en annonçant avoir écoulé plus de 300 millions d'appareils mobiles en 2011. Si le succès de la gamme des smartphones Galaxy explique en partie ces résultats, la firme devra faire mieux sur le marché des tablettes l'année prochaine. C'est, en effet, la seule ombre à son tableau.

L’année 2011 fut la meilleure année pour la division mobile de Samsung. Sur les 11 premiers mois de l’année, le groupe coréén a écoulé plus de 300 millions de smartphones, tablettes tactiles et téléphones portables, soit 820 000 par jour. Cet excellent résultat dépasse le record de la firme, établit en 2010, avec 280 millions d’appareils mobiles vendus.

Et l’année n’est pas finie. Il est d’ailleurs plus que probable que les fêtes voient cet écart se creuser davantage. Les prévisions parlent en effet de 25 % de croissance, confirmant la deuxième place de Samsung ans ce secteur, derrière le Finlandais Nokia.

Comme le rappelle ITEspresso, le Coréen doit notamment ces résultats au succès de son Galaxy S2, véritable best-seller de cette année. Vendu à plus de 10 millions d’exemplaires, il a confirmé le succès de son prédécesseur, et ouvre la voie au Galaxy Nexus ou au futur Galaxy S3.

Les récentes décisions en sa faveur dans les différents procès qui l’opposent à Apple devraient lui permettre d’avoir toutes les cartes en main dans la bataille des tablettes, seule ombre au tableau de la marque. En effet, elle ne parvient pas à imposer sa Galaxy Tab et vient de présenter le Galaxy Note, doté d’un écran 5,3 pouces. Un format qui n’a, jusqu’ici, pas su trouver sa cible à l’image de Dell qui a mis fin à la commercialisation de la Streak 5.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés