Android marque des points en France. Soutenu par de nombreux constructeurs, le système d'exploitation pousse Apple dans ses retranchements. Au sein de la classe d'âge 25-34 ans, près d'un Français sur cinq dispose d'un smartphone équipé d'Android.

Google est en train de marquer des points décisifs dans la compétition qui l’oppose à Apple sur le terrain des smartphones. An droid, dont la première version est sortie il y a trois ans, n’a en effet cessé de gagner des parts de marché dans le monde. Et si iOS reste en France la plate-forme privilégiée des mobinautes, quelques voyants ont depuis quelques temps viré au rouge pour Apple.

La dernière étude de Médiamétrie montre en effet que les nouveaux venus dans le monde des smartphones ont tendance à privilégier les appareils fonctionnant sous Android plutôt que ceux propulsés par iOS. Et il ne s’agit pas d’un petite tendance, puisque le nombre de nouveaux propriétaires de smartphones sous Android a doublé en l’espace de six mois, par rapport au premier trimestre de cette année.

La classe d’âge 25-34 ans est la plus sensible à Android. En effet, 18 % des Français situés dans ce segment possèdent un smartphone Android, contre 13 % pour l’ensemble de la population. Mais, note Médiamétrie, la progression du petit bonhomme vert concerne de façon générale toutes les catégories de la population, au point de voler la vedette aux iPhone, longtemps vus comme des produits très tendances.

La réussite d’Android, qui se répercute dans la publicité, s’appuie sur la grande variété de mobiles sur lesquels le système d’exploitation est installé. Les utilisateurs ont la possibilité de choisir entre plusieurs constructeurs (Samsung, HTC, LG, Motorola, Acer, Sony Ericsson…) tout en conservant le même O.S. Cela offre une variété de design plus importante, alors que les différentes gammes iPhone ont un aspect relativement proche.

De façon générale, les smartphones continuent leur percée en France. Médiamétrile relève ainsi que quatre mobiles sur dix en circulation sont des « téléphones intelligents ». Au cours des six derniers mois, le nombre de personnes équipées de smartphones a bondi de 27 %. C’est un score qui a été multiplié par quatre en l’espace de deux ans et demi.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés