Samsung n'a pas dit son dernier mot. Alors que plusieurs décisions de justice défavorables à l'entreprise sud-coréenne ont été prononcées ces dernières semaines, la firme asiatique cherche à obtenir la levée de l'interdiction frappant ses produits en Australie. Une nouvelle audience est programmée fin septembre entre Apple et Samsung.

Dans la guerre des brevets qui les oppose, Apple et Samsung ne se laissent décidément aucun répit. Malmenée en Europe suite à une décision de justice néerlandaise défavorable, la firme sud-coréenne veut rebondir en Australie et obtenir un succès devant les tribunaux. Samsung espère en particulier obtenir la levée des restrictions qui frappent ses produits de la gamme Galaxy, interdits de vente depuis le début du mois d’août.

Dans cette optique, Samsung a accepté de reporter la commercialisation de sa nouvelle tablette tactile en Australie, la Galaxy Tab 10.1, le temps de fixer une nouvelle audience avec Apple et de préparer son argumentaire. Cette audience devrait se dérouler à la fin du mois de septembre, vraisemblablement entre le 26 et le 29.

Concurrentes sur le terrain des smartphones et des tablettes numériques, les deux sociétés se sont engagées depuis quelques mois dans une longue bataille judiciaire. Apple prétend en effet que certains produits conçus par Samsung violent ses droits de propriété intellectuelle. La firme de Cupertino souhaite en conséquence obtenir le retrait de ces appareils, afin d’avoir le champ libre à quelques mois des fêtes de fin d’année.

La semaine dernière, Apple a marqué des points en Europe suite à un jugement néerlandais. La justice a en effet estimé que Samsung est coupable d’avoir violé un brevet appartenant à la société américaine. L’entreprise sud-coréenne a immédiatement tempéré cette décision, rappelant qu’un seul brevet sur les dix cités par Apple a été retenu par le tribunal tout en réaffirmant son intention de vendre ses produits sur le Vieux Continent.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés