Quatre ans après sa parution sous format papier, la saga Harry Potter arrive en livre électronique. J.K. Rowling a annoncé que les livres narrant les aventures du célèbre sorcier seront disponibles sur une plate-forme baptisée Pottermore et qui ouvrira ses portes en octobre prochain. Les e-books ne seront pas entravés par les DRM et le format Epub sera disponible.

Voilà une nouvelle qui ravira certainement les fans de Harry Potter. Alors que la seconde partie du dernier film de la saga doit sortir au cinéma le 13 juillet prochain, J.K. Rowling, la romancière à l’origine des aventures de l’apprenti sorcier, a annoncé la mise à disposition prochaine des livres sous format numérique. Dans un message vidéo diffusé sur YouTube, elle indique qu’ils seront disponibles sur le site Pottermore.

Dans ce nouveau site, qui sera lancé en version beta le 31 juillet puis ouvert à tous au cours du mois d’octobre, les internautes pourront acheter les versions électroniques des livres de Harry Potter. L’arrivée de ce nouveau projet met ainsi fin à plusieurs années d’attente. Nombreux sont les fans à avoir espéré l’arrivée de la suite romanesque, certains n’hésitant d’ailleurs pas à pirater l’ouvrage et à se constituer une version e-book amateur.

À terme, la boutique de Pottermore devrait accueillir de nouveaux services et produits dérivés, en plus de la vente de livres électroniques. Et pour maximiser le succès du site, différentes langues devraient être disponibles, dont l’espagnol, le français, l’italien et l’allemand. D’autres langues devraient suivre ensuite. Enfin, le site se veut en partie participatif, puisque les utilisateurs pourront envoyer des commentaires et des dessins.

Plus intéressant, J.K. Rowling a choisi de ne pas enchaîner les consommateurs avec la moindre mesure technique de protection. C’est une décision audacieuse, quand on sait que J.K. Rowling a justement freiné la sortie de Harry Potter en version numérique pendant plusieurs années, justement à cause de la crainte du piratage. Une stratégie qui n’a évidemment pas empêché les livres d’être massivement disponibles sur les réseaux P2P.

À la place, les ouvrages seront tatoués numériquement (watermarking) afin de relier l’identité d’un acheter à la copie d’un e-book. Cela n’empêchera pas du tout le partage illicite des ouvrages numérisés, mais cela aura le mérite de faciliter le traçage des copies et de dissuader autant que possibles les fans qui auraient dans l’idée de partager les e-books de Harry Potter.

Selon Actualitté, les livres numérisés seront disponibles dans deux formats : Kindle ou Epub. Rappelons que ce dernier est un format ouvert standardisé permettant la lecture de l’ouvrage sur un grand nombre d’appareils.

( photo : Wired )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés