Une plainte a été déposée aux États-Unis contre MySpace. Le plaignant accuse le site américain d'avoir transmis des données personnelles à des tiers, sans autorisation des membres.

Voilà qui tombe au plus mal pour MySpace. Alors que News Corp essaie de se débarrasser du réseau social, acheté en 2005 pour 580 millions de dollars, une plainte a été déposée devant le tribunal fédéral de Brooklyn, à New York. Selon Bloomberg, le plaignant accuse le site communautaire d’avoir transmis des données personnelles à des tiers, sans le consentement des utilisateurs.

Dans sa plainte, le demandeur affirme que MySpace a collecté diverses données, comme les historiques de navigation des utilisateurs, pour les transmettre à des agrégateurs de données. Ces informations ont ensuite été conditionnées pour être vendues aux annonceurs. Le demandeur réclame par ailleurs que sa plainte soit transformée en recours collectif.

Bloomberg n’indique pas si cette fuite d’informations, si elle est avérée, concerne une large partie de la communauté du réseau social. L’arrivée de cette plainte est une mauvaise nouvelle pour News Corp, qui souhaite valoriser autant que possible MySpace. Les repreneurs éventuels pourraient fuir un service qui risque de se retrouver englué dans une longue et coûteuse procédure judiciaire.

À côté de cette plainte, MySpace continue sa descente aux enfers. Autrefois roi des réseaux sociaux aux États-Unis, le site n’attire plus que 34 millions de visiteurs uniques, là où Facebook frôle les 600 millions. Impitoyable univers des réseaux sociaux.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés