La Commission générale de terminologie et de néologie s'est attaquée à la francisation des termes désignant les tablettes tactiles. Elle propose d'utiliser "tablette" ou "ardoise" à la place de "pad", "tablet" ou "touch screen tablet".

C’est officiel depuis dimanche. Dans le Journal officiel, la Commission générale de terminologie et de néologie a fait connaître le vocabulaire adapté pour parler des tablettes numériques. Fini les termes anglophones comme « pad », « tablet » ou encore « touch screen tablet ». Désormais, il faudra privilégier leurs équivalents français : « tablette » ou « ardoise ».

Dans la définition inscrite au Journal officiel, la Commission générale explique qu’il s’agit d’un « ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d’accéder à des contenus multimédias. Les noms de marque tels que iPad ou iSlate ne doivent pas être utilisés pour désigner de façon générale ces ordinateurs« .

Depuis plusieurs années, la Commission générale de terminologie et de néologie s’efforce de franciser les termes anglophones qui sont utilisés dans de nombreux domaines, comme la technologie et l’informatique. Elle a ainsi proposé le terme « diffusion pour baladeur » à propos de « podcasting », « œuvre en usage partagé » pour « open source » ou encore « débrider » pour « jailbreaker ».

La francisation des termes a toujours fait débat. Si certaines adaptations ne posent a priori aucun problème particulier, comme tablette, d’autres propositions ont plus de mal à entrer dans l’usage courant. C’est par exemple le cas du serveur mandataire (proxy), de l’addiciel (extension de jeu vidéo) ou de la diffusion pour baladeur.

Partager sur les réseaux sociaux