Lundi, nous parlions du défi lancé par la société Adafruit, qui proposait une récompense de 2 000 dollars à qui parviendrait à réaliser le premier pilote open-source pour le kit de détection de mouvements Kinect de Microsoft. Jusqu’à présent, seul le pivot motorisé de l’appareil avait pu être contrôlé depuis un ordinateur. Il restait à faire le plus dur : la captation des deux flux vidéos chiffrés qui servent au Kinect. Le premier semblable au flux d’une webcam traditionnelle, et le second qui « colorise » l’image en fonction de la distance des objets.

Microsoft avait assuré que « de nombreuses contre-mesures matérielles et logicielles » avaient été conçues pour éviter que les flux ne soient facilement capturés par un autre appareil que la console Xbox 360. Mais le hacker Héctor Martín Cantero vient de relever le défi avec succès, comme il le démontre dans cette vidéo. Les deux flux vidéos sont bien reproduits à l’écran, sous Linux.

Par ailleurs, le hacker diffuse sur Twitter ce qui ressemble à deux clés de cryptage… dont on devine l’utilité. Microsoft mettra-t-il ses menaces de poursuites judiciaires à exécution ? Affaire à suivre.

(merci à Prototux pour l’information)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés