Contre le jailbreak, Sony peut compter sur le soutien des éditeurs de jeux vidéo. En effet, le dernier volet de Medal of Honor nécessite la version 3.42 du firmware de la PlayStation 3. Cette mise à jour, déployée en septembre, vise à corriger les failles exploitées par le PS Jailbreak.

Dans sa croisade contre le déplombage de sa console de salon, Sony est loin d’être isolé. Si l’entreprise japonaise a déjà reçu le soutien des tribunaux et des organismes chargés de défendre les intérêts de l’industrie du jeu vidéo, elle peut désormais compter sur le concours des développeurs et des éditeurs du secteur. C’est notamment le cas d’Electronic Arts, avec le dernier volet de la série Medal of Honor.

D’après Eurogamer, qui rapporte l’information, la version PlayStation de ce nouvel épisode nécessite au minimum la présence du firmware 3.42. Or, c’est justement cette mise à jour de sécurité – déployée début septembre – qui a cherché à combler les vulnérabilités exploitées par le PS Jailbreak, un petit utilitaire apparu au mois d’août. Via une clé USB, le logiciel contournait les mesures techniques de protection placées sur la console.

« Malgré une mise à jour minimale, le firmware 3.42 semble intégrer une toute nouvelle clé de déchiffrement qui n’était pas présente dans les versions précédentes. Medal of Honor et tous les futurs titres seront certainement protégés avec cette nouvelle clé, ce qui signifie que le jailbreak dans sa forme actuelle a été réduit à néant » est-il expliqué.

Comme le fait remarquer à juste titre Eurogamer, les futurs gros titres de la console comme Call of Duty : Black Ops (édité par Activision) et Gran Turismo 5 (édité par Sony) vont très certainement intégrer un dispositif similaire pour obliger les joueurs à disposer d’une console à jour et verrouillée. Ces jeux doivent sortir dans le commerce d’ici la fin de l’année. Il n’est en revanche pas certain que les jeux actuels puissent imposer le firmware 3.42.

Reste maintenant à connaître la riposte des aficionados du jailbreak. Pour l’instant, Sony a un coup d’avance sur les bidouilleurs, grâce aux mises à jour successives déployées sur la PlayStation 3 et grâce au soutien de la profession. Néanmoins, les bidouilleurs ont démontré à plusieurs reprises leur capacité à s’adapter aux mesures voulues par Sony.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés