Le 19 août dernier, le site PS Jailbreak annonçait le piratage de la PS3 au moyen d'une clé USB. À l'origine, ce dongle devait être commercialisé autour de 130 euros (170 dollars). Cependant, une version open-source de l'utilitaire est apparue sur le site GitHub. De quoi compromettre l'affaire du site PS Jailbreak.

Depuis sa commercialisation en 2006, la PlayStation 3 s’est taillée une solide réputation en matière de lutte contre le piratage. Pendant plusieurs années, la console a réussi à tenir face aux tentatives des hackers, non sans consentir à quelques douloureux sacrifices. Mais toutes ces précautions n’ont fait que retarder l’inévitable. Le 19 août dernier, le site PS Jailbreak annonçait le piratage de la PS3 au moyen d’une clé USB.

D’après les auteurs de l’exploit, le PS Jailbreak permet de lancer des jeux piratés et des homebrews sur la PlayStation 3. Par ailleurs, l’utilitaire fonctionne avec tous les modèles sortis sur le marché depuis quatre ans. Sans surprise, le site a alors annoncé la commercialisation du PS Jailbreak pour environ 130 euros (170 dollars), via le concours de revendeurs officiels.

Mais la petite affaire du PS Jailbreak risque fort de tourner court. Sur le terrain du droit, Sony a commencé à entamer des actions judiciaires contre les revendeurs proposant le PS Jailbreak. La justice australienne a d’ailleurs suspendu pendant quelques jours la commercialisation du dongle. Et surtout, parce que l’utilitaire PS Jailbreak a subi une réimplantation libre.

Sur Twitter, Prototux nous apprend qu’une version open-source du PS Jailbreak vient d’apparaitre sur le site GitHub. Surnommé PS Groove, il s’agit d’une version clonée de l’utilitaire que cherche à commercialiser le site PS Jailbreak.

L’auteur de cette solution libre précise cependant que « ce logiciel n’est pas destiné à permettre le piratage, et de telles caractéristiques ont été désactivées. Ce logiciel est destiné à permettre l’exécution d’applications et de jeux vidéo tiers non signés sur la PS3« .

Toutefois, il va sans dire que la nature même du logiciel libre permettre à des bidouilleurs de se réapproprier le travail de PS Groove et de le faire évoluer à leur guise. C’est une question de temps avant qu’une version libre du PS Jailbreak autorisant le piratage des jeux PS3 fasse son apparition.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés