Google a mis en ligne Google Instant, la nouvelle version de son moteur de recherche qui affiche désormais les résultats au fil de la saisie. Une révolution, plus pour les éditeurs que pour les utilisateurs.

C’était dans l’air depuis plusieurs jours, et annoncé symboliquement par le logo du jour de Google, dont les lettres se remplissaient de couleurs au fil de la saisie. La firme de Mountain View a lancé ce mercredi ce qui pourrait révolutionner la recherche en ligne, moins pour les utilisateurs que pour les professionnels du référencement.

Google Instant, disponible dès ce soir pour tous les utilisateurs identifiés avec un compte Google, propose en effet d’afficher les résultats de recherche au fil de la saisie, sans que l’internaute ait besoin de cliquer sur « rechercher » ou de taper sur la touche « Entrée » du clavier. Si les résultats affichés ne sont pas pertinents, il suffit de continuer à taper, ou de modifier sa requête. L’affichage des réponses se fait de manière incroyablement rapide, ce qui démontre une nouvelle fois le savoir-faire technologique de la société américaine.

D’abord lancé auprès d’un petit groupe d’utilisateurs américains, Google Instant est désormais disponible en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Italie, en Espagne, et en Russie. Il fonctionne sur la plupart des navigateurs (Chrome 5/6, Firefox 3, Safari 5 et Internet Explorer 8), à l’exception notable d’Opera.

Google justifie son nouveau service par le temps gagné par l’utilisateur, qui lit beaucoup plus vite qu’il ne tape. « Une recherche habituelle prend plus de 9 secondes à l’utilisateur lambda pour entrer un terme de recherche, et nous avons vu beaucoup de recherches qui prenaient de 30 à 90 secondes à être saisies« , explique la firme. « Utiliser Google Instant peut faire économiser entre 2 et 5 secondes par recherche« .

Pour les professionnels experts en optimisation du référencement (SEO), la nouveauté apportée par Google Instant pourrait être très déstabilisante, voire angoissante. Même si les résultats du moteur sont toujours les mêmes à requête équivalente, le rafraîchissement instantané au cours de la saisie donne plus que jamais la primeur aux résultats figurant en haut des premières pages. L’utilisateur qui ne trouve pas ce qu’il souhaite changera immédiatement sa requête, sans aller aux pages suivantes.

Google Instant risque ainsi de faire naître une concurrence féroce de placement sur les mots clés les plus souvent saisis par les internautes en début de requêtes, alors que le principe de la longue traîne invitait plutôt les experts en SEO à travailler sur des associations de mots clés. Difficile, aujourd’hui, de percevoir l’impact que pourra avoir le nouveau système.

Mais comme l’expliquait Google en réponse à l’enquête pour concurrence déloyale ouverte par le Texas, « nous portons notre attention sur les utilisateurs, pas sur les sites web« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés