Malgré une mise à jour logicielle et l'envoi gratuit d'un étui de protection, la firme à la pomme serait mécontente de son antenne. C'est ce qu'affirme un cadre d'un opérateur mexicain. Selon lui, Apple va commercialiser un iPhone 4 révisé à la fin du mois.

Cet été, l’actualité d’Apple a surtout été rythmée par les problèmes d’émission et de réception de l’antenne de l’iPhone 4. Face à une polémique qui n’a cessé de prendre de l’ampleur, la firme de Cupertino a fourni une réponse en deux temps. Tout d’abord, une mise à jour logicielle a été déployée pour affiner l’affichage indiquant la qualité du signal. Ensuite, l’entreprise a distribué des étuis de protection censés mettre un terme à ce défaut.

D’autres options s’offraient pourtant à l’entreprise. Un rappel massif a été évoqué pendant un temps, mais une telle opération aurait coûté 1,5 milliard de dollars à Apple, selon les estimations. Les trois premiers jours, 1,7 million d’iPhone 4 se sont écoulés. Depuis, des millions d’appareils sont en circulation dans le monde. Tout portait à croire qu’Apple en resterait là, et attendrait la prochaine génération de l’iPhone pour en finir une bonne fois pour toute.

Or, un cadre de l’opérateur mexicain Telcel a affirmé qu’Apple allait commercialiser un iPhone 4 « révisé » après le 30 septembre. Cette version revue et corrigée du smartphone corrigerait le problème du signal à travers une modification au niveau matériel. Cette révélation a eu lieu à l’heure où l’iPhone 4 a été lancé au Mexique, note Ars Technica.

Selon Marco Quatorze, directeur des services à valeur ajoutée, les premiers téléphones commercialisés au Mexique comporteront encore le problème de l’antenne défectueuse. Cependant, Apple aurait commencé à produire cette « nouvelle version » de l’iPhone 4 dans ses usines.

Rappelons que la date du 30 septembre est également la date limite pour profiter du programme des étuis gratuits. En effet, Apple explique que « pour pouvoir bénéficier de ce programme, tous les achats d’iPhone 4 doivent avoir été réalisés avant le 30 septembre 2010« .

Quel crédit accorder aux affirmations de Marco Quatorze ? A priori, Apple aime avoir la main sur son calendrier et sur ses annonces. En révélant l’iPhone 4, Gizmodo avait été désigné persona non grata par APple lors de la dernière Worldwide Developpers Conference. À l’inverse, les principaux partenaires de la marque à la pomme sont parfois les premiers informés de ses intentions. Au risque de faire quelques gaffes.

En début d’année, le patron d’Orange avait révélé par inadvertance qu’une tablette estampillée Apple était bien en préparation. Pas avare en détails, Stéphane Richard avait même expliqué qu’elle allait être dotée d’une webcam et compatible avec les réseaux 3G.

Toute la question est de savoir si Apple a communiqué quelques informations-clés avec l’opérateur Telcel. Et si les propos de Marco Quatorze tiennent plus de la gaffe que de la tactique commerciale. Car dans ce dernier cas, si la rumeur est exacte, Apple risque de déverser son courroux sur l’opérateur télécom.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés