Sous l'effet de la Coupe du Monde de football, le trafic des sites d'information a plus que doublé par rapport au précédent record établi en 2008 avec l'élection de Barack Obama.

On savait que la Coupe du Monde de football avait un effet important sur les audiences des chaînes de télévision et des stations de radio qui retransmettent les matchs, ou qui proposent des émissions d’analyse. Mais cette année, Internet a aussi battu tous ses records de trafic sous l’effet du ballon rond. Enfin les employés de bureau peuvent suivre discrètement les rencontres de leurs équipes préférées, et ne s’en privent pas.

Ainsi, dès la journée d’ouverture de la Coupe du Monde de la FIFA en Afrique du Sud, la société Akamai avait mesuré un pic d’audience des sites d’information pendant les matchs Mexique-Afrique du Sud, puis France-Uruguay. L’audience cumulée sur une centaine de sites audités à travers le monde avait culminé à 12,1 million de visiteurs par minute, explosant le précédent record des 8,5 millions enregistré lors de l’élection de Barack Obama aux Etats-Unis.

Cette semaine, les sites d’information ont encore pulvérisé leur record. Ainsi jeudi, le nombre de visites a atteint les 20,7 millions de visiteurs par minute. Akamai attribue ce nouveau pic à la diffusion simultanée des deux matchs de qualification pour les 8ème de finale de la Coupe du Monde, et la fin de l’incroyable rencontre de tennis à Wimbledon entre le joueur français Nicolas Mahut et l’Américain John Isner.

L’élection de Barack Obama est désormais reléguée en quatrième position dans l’histoire des pics d’audience sur les sites d’information, puisqu’il a également été largement dépassé par les 11,2 millions de visiteurs par minute enregistrés lors la qualification des Etats-Unis, aux dépens de l’Algérie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés