Lorsque Google a lancé le projet WebM en ouvrant le code source de son codec vidéo VP8, nous étions surpris de voir parmi les partenaires industriels les fondeurs de microprocesseurs AMD, ARM, NVidia et Texas Instruments, mais pas Intel. La firme américaine est pourtant partenaire technologique et commercial de Google sur sa plate-forme Google TV, où le standard WebM semble devoir prendre toute sa place.

Interrogé par Ars Technica, un responsable d’Intel a confirmé que la marque allait ajouter l’accélération matérielle de la lecture des vidéos WebM/VP8 sur ses puces Atom CE pour téléviseurs… mais uniquement si le format devient populaire. Il n’est donc pas prévu dès aujourd’hui d’ajouter l’accélération VP8 à la puce Atom CE4100 qui équipera les boîtiers Google TV que Logitech prévoit de sortir aux Etats-Unis d’ici la fin de l’année.

Cependant, Intel assure que même sans accélération matérielle, le décodage logiciel sera assez rapide pour le VP8.

« Les bénéfices du support matériel serait une plus faible consommation d’énergie et, potentiellement, le support du décodage (simultané) de plusieurs flux« , note Ars Technica.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés