Malgré les pressions judiciaires récentes, IsoHunt n’a pas encore l’intention de suivre la même destinée que Mininova. Si fin mars la justice ordonnait le retrait immédiat de tous les liens .torrent signalés par la MPAA, Gary Fung – l’administrateur du site – veut encore croire à ses chances d’éviter de filtrer son index, une décision qui signerait la mort pure et simple du site web. Et jusqu’ici, Gary s’en était d’ailleurs plutôt bien tiré, malgré une condamnation aux États-Unis pour incitation au piratage, d’autant que les bisbilles entre IsoHunt et la MPAA ne datent pas d’hier.

Pour éviter la mise en place d’un filtre à mots-clés et la suppression systématique des liens frauduleux repérés par l’association hargée de défendre l’industrie du cinéma, Gary Fung n’avait pas énormément de marge de manœuvre. Dans un message publié sur les forums d’IsoHunt, Gary Fung a annoncé une modification substantielle du site pour les internautes américains. Désormais, ils seront redirigés sur une version lite d’IsoHunt, version qui sera amputée de la plupart des fonctionnalités présentes sur la version classique du site, hormis un simple moteur de recherche.

« Pour protester contre l’éventuelle injonction de la justice américaine d’imposer un filtrage par mots-clés pour les internautes américains, nous avons mis en place une redirection de isohunt.com vers isohunt.hk pour démontrer la grande similarité avec un autre moteur de recherche bien connu » a déclaré Gary Fung, en faisant allusion à Google et à la grande difficulté qu’ont les entreprises étrangères dédiées à la recherche web de travailler dans un environnement sain et non-censuré.

Lorsqu’un utilisateur se rend sur la version lite d’IsoHunt, il dispose des mêmes outils qu’un moteur de recherche classique, à savoir un champ de saisie et un bouton de recherche. D’apparence, ce site-là n’est guère différent d’un Google, d’un Bing ou d’un Yahoo. Seules les requêtes seront différentes, car elles ne s’intéressent qu’aux liens .torrent. Et là encore, la version lite d’IsoHunt ne s’intéresse qu’aux liens hébergés par d’autres sites web et forums de discussion. À aucun moment le moteur de recherche de Gary Fung ne propose un fichier .torrent hébergé sur IsoHunt.com.

Normalement, la version lite d’IsoHunt devrait permettre à Gary Fung de ne pas bannir les internautes américains de son index, même s’il doit proposer un outil beaucoup moins attrayant, puisque allégé de toutes les fonctionnalités habituelles. Toutefois, si le tribunal américain chargé du dossier trouve encore à y redire, alors il sera temps de se demander quelles seront les conséquences pour les moteurs de recherche plus traditionnels, car ces derniers recensent aussi des pages menant à des contenus piratés.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés