L'immense succès d'Avatar a donné quelques idées à la Fox. Cette dernière souhaite commercialiser le film en trois vagues différentes, chacune ayant un "argument" à défendre auprès du consommateur. Mais en y regardant de plus près, la Fox aimerait surtout que les fans achètent plusieurs versions du film.

Les fans du dernier film de James Cameron ont intérêt à avoir les nerfs solides et le porte-monnaie bien garni. En effet, la Twentieth Century Fox a bien l’intention d’exploiter au maximum le filon Avatar, en commercialisant le film à trois reprises, mais à chaque fois dans une version différente, afin de pousser les consommateurs à l’acheter plusieurs fois. Et pour cause, le le film aura engrangé pas moins de 2,64 milliards de dollars dans le monde alors qu’il fut pourtant l’un des plus coûteux de toute l’histoire du cinéma. Une manne financière qui a d’ailleurs rapidement convaincu le réalisateur d’en faire une trilogie.

Le 21 avril prochain, Avatar devrait donc être disponible à la vente, dans sa version cinéma, sur DVD et Blu-Ray. Cependant, cette première commercialisation ne comprendra ni la fameuse 3D ni la présence du moindre bonus (scènes coupées, making-of, trailers…). Le film sera cependant labellisé THX (pour le DVD et Blu-ray) et accessible en version originale (DTS-HD Master Audio (Blu-ray)) ou en version française (DTS). Une version finalement assez décevante, car elle assure le minimum syndical mais ne satisfera sans doute pas le passionné.

Il faudra attendre la fin de l’année, en novembre, pour profiter d’une version plus convenable du film, avec la commercialisation de l' »Ultimate Edition » d’Avatar. Rien que ça. Celle-ci devrait intégrer la version longue du film, toujours en 2D, mais également un certain nombre de bonus qui seront regroupés sur des disques supplémentaires (DVD ou Blu-ray selon le format). Reste à savoir si le prix également sera « ultime » ou pas.

Enfin, pour ceux disposant d’un équipement à la hauteur de la 3D, il faudra vraisemblablement attendre l’année prochaine pour profiter d’Avatar en 3D, comme au cinéma. Cette sortie tardive de la version 3D est cependant moins choquante dans la mesure où les équipements 3D ne se sont pas encore généralisés dans les foyers. D’ici l’année prochaine, cette technologie devrait avoir pénétré plus largement les foyers.

En revanche, les sorties prévues en avril et en novembre sont plus critiquables. Pourquoi diable proposer une version sans le moindre contenu supplémentaire ? Selon certaines sources au sein de la Fox, c’est avant tout pour conserver le maximum d’espace de stockage pour proposer la meilleure image et le meilleur son possible. Cet argument est difficilement recevable. Il suffisait de réserver un disque pour le film et regrouper l’ensemble des bonus sur des disques supplémentaires.

Difficile dans ces conditions de ne pas être pris pour une vache à lait. Si la commercialisation d’une version 3D est vraisemblablement prématurée à l’heure actuelle, rien ne justifie les deux autres sorties, hormis un intérêt purement commercial. Et encore, les spécifications du Blu-ray 3D permette à un disque Blu-ray 3D de lire un film en 2D, et de basculer en 3D lorque le même disque est lu sur un matériel adapté. Non vraiment, la Fox fait très fort sur ce coup-là.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés