Samsung veut s'imposer comme le leader des constructeurs de dalles TV 3D, et mise pour cela sur la technologie dite de "lunettes 3D actives" avec dès cette année une production massive de dalles LCD et LED 3D. Plus agréables dans leur rendu visuel, les lunettes actives sont en revanche moins agréable pour le nerf optique que les lunettes polarisées.

A peine votre beau téléviseur HD 1080p acquis, le voilà déjà dépassé. Devant le ralentissement des ventes, les constructeurs sont bien décidés à mettre le paquet pour faire que la 3D autrefois fantasmée devienne une réalité commerciale dès cette année. Au Japon, le câblo-opérateur Sky Perfect spécialisé dans les programmes HD a annoncé son intention de diffuser des concerts et des évènements sportifs en 3D dès cet été, et dans le même temps c’est Samsung qui annonce son intention de s’imposer comme constructeur de référence sur la technologie.

Le constructeur coréen a ainsi annoncé la production massive de dalles LED et LCD pour téléviseurs 3D. Samsung a ainsi débuté la production de dalles pour « Lunettes 3D Actives » de 40″, 46″ et 55″, avec une fréquence d’affichage de 240Hz.

Avec les lunettes adéquates, les 240 images par seconde permettent ainsi d’alterner une image sur deux pour chaque oeil sans perte de fluidité dans la vidéo. Samsung précise qu’il a également diminé le temps de réponse de 20 %, à 4 ms seulement, pour améliorer encore la tonicité du rendu.

Lors du salon IFA 2009 de Berlin, nous avions largement préféré les technologies basées sur des lunettes polarisées, où les deux images destinées à chaque oeil sont émises en même temps, mais filtrées par chacun des verres. Le nerf optique était alors selon notre expérience beaucoup moins tiré, et l’on pouvait regarder les vidéos sans avoir rapidement mal aux yeux.

Mais Samsung a finalement abandonné la technologie polarisée au profit des lunettes dites « actives », qui bloquent une image sur deux par un système d’obturation très rapide. Le constructeur explique que les systèmes polarisés réduisent par deux la résolution offerte par le téléviseur, et que la luminosité est affaiblie par le filtre des lunettes. C’est donc la qualité du rendu qui a été préféré, au détriment du bien-être du spectateur.

En se basant sur une étude de DisplaySearch, Samsung estime qu’il devrait se vendre 64 millions de téléviseurs 3D d’ici 2018, contre 200.000 unités écoulées en 2009.

Rappelons que les spécifications 3D pour les Blu-Ray ont déjà été adoptées, et que Sony prévoit de sortir des jeux en relief pour la Playstation 3 dès cette année.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés