Hadopi, Loppsi, neutralité des réseaux ou encore respect de la vie privée. Lors d'un débat organisé par ReadWriteWeb et Techtoc.tv, le chef du Nouveau Centre a présenté sa charte des droits fondamentaux numériques à l'aûne de ces enjeux.

À l’occasion de la présentation de la deuxième mouture de la Déclaration des Droits Fondamentaux Numériques, le président du Nouveau Centre et actuel ministre de la Défense Hervé Morin a accepté de participer à un débat organisé par Fabrice Ebelpoin, éditeur de ReadWriteWeb France, et Techtoc.tv. L’occasion pour l’homme politique de revenir sur l’évolution de ce texte depuis la première version, mais surtout de mettre à l’épreuve cette déclaration face à la réalité politique.

Pendant une heure et demie donc, Hervé Morin s’est prêté au jeu des questions / réponses, non seulement avec un plateau composé de Fabrice Ebelpoin, Alban Martin du Social Media Club ou de Frédéric Bascuñana de Techtoc.tv, mais également avec un panel de contributeurs. Que ce soit la récente loi Hadopi, le principe de la neutralité du net, le droit à l’oubli ou encore le respect de la vie privée, le chef de file du Nouveau Centre a fait part de ses convictions et comment son mouvement appréhendait ces enjeux.

Coup politique ou non, la démarche d’Hervé Morin reste néanmoins intéressante dans la mesure où elle est collaborative. S’il y a évidemment un groupe de travail composé d’experts, le site laisse une large place aux contributeurs extérieurs afin qu’ils puissent réagir aux différents articles de la déclaration.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés