Apple envisagerait-il de proposer une nouvelle offre TV pour 30 dollars par mois ? C'est en tout cas la dernière rumeur qui agite les passionnés de la firme à la pomme. Ce service proposerait un accès assez large à du contenu TV directement depuis le logiciel multimédia iTunes. Une information qui inquiète passablement les câblo-opérateurs locaux, notamment sur les recettes publicitaires.

Mise à jour – Lancée début novembre, la rumeur d’un service Apple destiné à la télévision continue d’enfler outre-Atlantique. Selon le Wall Street Journal, à l’origine de l’information, deux grands groupes de médias seraient tout près d’un accord avec la firme de Cupertino.

Plusieurs sources du dossier ont indiqué que CBS Corporation et Walt Disney seraient disposés à se lancer dans ce projet en proposant leurs contenus via iTunes. Rappelons au passage que Steve Jobs est le principal actionnaire privé de Disney, ce qui a largement pesé dans la balance.

En parallèle du développement de ces partenariats, Apple plancherait sur une offre d’abonnement TV sur iTunes, dont les contours laissent entendre un abonnement mensuel à 30 dollars. Une nouvelle qui risque de déplaire aux réseaux câblés, comme nous l’écrivions alors.

Article du 4 novembre – Comme à son habitude, la firme de Cupertino se retrouve une fois encore au centre des fantasmes les plus fous. Dernière rumeur en date, l’arrivée prochaine d’un nouveau service qui permettrait ni plus ni moins d’accéder au contenu multimédia d’Apple en échange d’un abonnement mensuel facturé aux alentours de 30 dollars. C’est Peter Kafka, du blog All Things Digital qui a divulgué cette information, relançant les spéculations autour des développements futurs de l’iTunes.

Pour l’heure, et cela reste du conditionnel, Apple serait en pourparlers avec un certain nombre d’entreprises. Parmi celles-ci, nous retrouvons la société Disney, ce qui n’est finalement guère étonnant dans la mesure où Steve Jobs est non seulement l’un des principaux actionnaires, mais en plus siège au conseil d’administration. Si les contours d’un tel service sont encore assez flous, on suppose évidemment que de nombreux films et séries devraient être concernés.

En revanche, il est quasiment acquis que le service – si la rumeur s’avère exacte -, ne concernera que les clients Américains, du moins dans un premier temps. L’offre viendrait alors concurrencer des solutions assez bien implantées, comme Hulu, un fameux site web spécialisé dans la vidéo à la demande, ou d’importants réseaux télévisés américains. Rappelons que l’iTunes, c’est plus de 100 millions de comptes créés à l’heure actuelle.

Une chose est sûre, l’arrivée d’un tel service serait très mal vécu par les câblo-opérateurs locaux. En proposant un accès premium à certains contenus, Apple générerait de nouvelles tensions avec les grands réseaux câblés qui cherchent à obtenir des contenus exclusifs. De plus, le modèle économique suivi par Apple pourrait bien avoir des répecussions sur les revenus publicitaires du secteur.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés