Selon le quotidien La Tribune, la société News Corp du géant des médias Rupert Murdoch aurait des vues sur le marché français. Propriétaire de grands journaux (New York Times, Wall Street Journal, The Sun, …), de magazines (Wired, TV Guide…), de studios de cinéma (20Th Century Fox, Blue Sky), de bouquets de chaînes de télévision (Fox news, BSkyB, DirectTV,…), et de sites internet (MySpace, IGN, GameSpy,…), News Corp chercherait des partenaires en France pour entrer sur le marché de la télévision payante.

Le groupe aurait déjà rencontré TF1 pour évoquer un rachat d’Eurosport, mais la firme américaine serait intéressée par un rapprochement avec Free, qui pourrait aller jusqu’au rachat de l’opérateur. Free est en effet le dernier fournisseur d’accès en France qui n’a aucun catalogue de droits maison à faire valoir sur son propre réseau. Orange est désormais fourni en images exclusives de foot et de rugby, et surtout dispose via la filiale Studio37 de France Télécom d’un catalogue de films produits en interne. Neuf Cegetel, racheté par SFR, dispose quant à lui des catalogues de la maison-mère Vivendi, aussi bien en musique (Universal) qu’en cinéma (Canal +).

News Corp peut donc apporter à Free son catalogue de contenus pour séduire le FAI, dont le fondateur et principal actionnaire Xavier Niel répète qu’il n’est toutefois pas à vendre. De plus en s’opposant à la loi Création et Internet, Free a souhaité marqué son indépendance vis à vis des contenus et se placer en simple fournisseur de tuyaux. Ca n’exclue pas des accords strictement contractuels pour la VOD notamment, y compris avec News Corp, mais ça retire en principe toute possibilité d’accord capitalistique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés