Magic Leap, entreprise connue pour avoir levé des milliards de dollars ayant abouti à la commercialisation d'un seul produit médiocre, va perdre son CEO.

Il y a dix ans, Rony Abovitz fondait Magic Leap avec des ambitions plein la tête. Aujourd’hui, il ne reste de l’entreprise qu’une levée de fonds miraculeuse, qui lui permettra peut-être de ne pas sombrer dans l’oubli avec un sentiment d’immense gâchis. Dans tous les cas, Rony Abovitz va quitter ses fonctions, comme le rapporte Business Insider dans un article publié le 28 mai.

La date exacte du départ n’est pas encore connue, puisque Rony Abovitz compte accompagner la transition qui apparaît logique : Magic Leap a changé de stratégie et compte désormais s’adresser aux entreprises. En ce sens, elle a besoin d’une nouvelle tête pensante pour mener à bien ce nouvel objectif, susceptible de faire oublier combien les lunettes Magic Leap One furent une immense déception technologique. Malgré des investissements qui ont dépassé les 2 milliards de dollars…

Magic Leap One // Source : Magic Leap

Magic Leap, ou le changement de cap nécessaire

Magic Leap parviendra-t-il à assumer cette évolution vers le b-to-b ? C’est la principale question des observateurs, qui assistent depuis une décennie à des décisions pas toujours pertinentes. «  Nous avons sécurisé un nouvel investissement significatif et nous sommes dans une période positive, avec des partenariats stratégiques sur le point d’être signés », indique la note obtenue par Business Insider. Il y a peu, Magic Leap a levé 350 millions de dollars, une somme suffisante pour lui donner un peu d’air et éviter un licenciement massif (mais pour combien de temps ?). 

De son côté, Rony Abovitz reste confiant malgré les vents contraires. « J’ai discuté avec le conseil d’administration et nous avons décidé qu’il était temps de recruter un nouveau CEO », révèle-t-il. Magic Leap aurait déjà rencontré plusieurs candidats pour le remplacer. Comme tant d’autres, même mieux armés financièrement, l’entreprise a échoué dans sa quête de proposer un produit de réalité augmentée grand public. Un nouveau patron ne garantira pas un avenir plus radieux à Magic Leap mais permet au moins de graver dans les esprits l’envie de changer une bonne fois pour toutes.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo