Google a été contraint de suspendre la mise à jour de Chrome pour Android à cause d'un bug très atypique : il affecte d'autres applications du smartphone.

Lorsqu’une mise à jour d’un logiciel est disponible, la bonne pratique est de l’installer sans attendre. Elle apporte en règle générale de nouvelles fonctionnalités, améliore la qualité générale du programme ou bien corrige des vulnérabilités ou des bugs aperçus au cours des dernières semaines. Mais parfois, il arrive que la mise à jour soit l’épicentre d’un problème inattendu.

C’est exactement ce qu’il vient se produire avec la version Android de Google Chrome, le navigateur web du géant de la recherche. Le 10 décembre, l’entreprise américaine a commencé le déploiement de la branche 79, sur Windows, Mac et Linux, mais aussi sur Android. Sauf que depuis, la disponibilité de Chrome 79 sur Android a été suspendue à cause d’un bug.

La dernière mise à jour de Google Chrome peut nuire aux autres applications mobiles installées sur le smartphone. // Source : Kārlis Dambrāns

Un bug qui affecte d’autres applications

La raison ? Il a été constaté que l’arrivée de Google Chrome 79 pose des difficultés à de nombreux internautes. Le plus surprenant est la façon dont le dysfonctionnement se manifeste. Ce n’est pas le navigateur lui-même qui est en difficulté : ce sont d’autres applications installées sur Android qui sont pénalisées avec parfois des conséquences fâcheuses pour ces programmes.

Comment est-ce possible ? En fait, le problème concerne le composant « WebView », qui a un rôle capital dans l’affichage et le rendu des pages web sur un smartphone ou une tablette Android. Grâce à lui, il est possible de produire facilement des pages web au sein d’une application mobile, permettant ainsi aux développeurs et développeuses de ne pas avoir à repartir d’une feuille blanche.

Il s’avère que Google a pris la décision de changer l’emplacement du stockage local des données web et de WebSQL avec Chrome 79. Bien sûr, la firme de Mountain View avait anticipé les difficultés de ce changement dans la localisation : une migration devait avoir lieu automatiquement, afin que tout soit transparent pour l’internaute, sauf que celle-ci ne se déroule pas correctement.

Google réfléchit à la meilleure manière de corriger ce problème, qui concerne déjà la moitié des personnes sur Android. // Source : Julien Cadot pour Numerama

Mise à jour suspendue

Résultat, des informations sont égarées. En découvrant la nature du problème, Google a pris la décision de suspendre mi-décembre le déploiement de Chrome 79 sur Android, de façon à limiter la propagation du bug. Hélas, c’est presque trop tard. Un représentant de la société américaine a reconnu, dans une discussion sur le site de suivi des bugs de Chrome, que la moitié des utilisateurs a déjà récupéré la mise à jour.

L’ampleur du souci est donc importante, à la fois au regard du nombre de personnes déjà exposées, mais aussi du fait de l’importance qu’a WebView dans le fonctionnement de nombreuses applications mobiles, qu’elles s’appuient partiellement ou entièrement sur ce composant. L’équipe technique est toutefois en train de plancher sur la résolution du souci, mais il n’y a pas encore de décision arrêtée.

« Nous discutons actuellement de la bonne stratégie pour résoudre ce problème qui en sera soit la poursuite de la migration en déplaçant les fichiers manqués vers leur nouvel emplacement, soit l’annulation du changement en déplaçant les fichiers migrés vers leurs anciens emplacements. Nous vous ferons savoir laquelle de ces deux options a été choisie prochainement », a écrit un responsable le 15 décembre.

Partager sur les réseaux sociaux