Il y a quelques jours, la RIAA (Recording Industry Association of America) se vantait d’avoir mis la main à New-York sur 35.000 CD-R gravés, 10.000 DVDs, et l’équivalent de 421 graveurs (Voir notre actualité du 12 décembre 2002). Mais il fallait accorder tout son sens au mot « équivalent »…

En effet, ce que la RIAA considère comme l’équivalent de 421 graveurs est en fait 156 de ces petits fours à galettes. Le calcul savant consistant à appliquer un ratio relatif au fait que la plupart des graveurs étaient capables de graver à la vitesse inhabituelle de 40x.

L’opération aurait permis de mettre fin à un préjudice estimé à $90 millions par an, mais là, on ne connaît pas leur mode de calcul…