L'image du hacker à capuche est un grand classique lorsque l'on parle de cybersécurité. Un concours a été lancé pour donner une illustration plus juste du sujet.

Il suffit d’une simple recherche sur Google Images pour se rendre compte que les hackers sont des personnes qui portent des sweats à capuche, des masques d’Anonymous et des gants — sûrement pour ne laisser aucune empreinte. Le problème, c’est que ce cliché est bien loin de la réalité. Pour y remédier, une entreprise a lancé un concours, a rapporté The Verge ce dimanche 4 août.

C’est une société spécialisée dans le design, OpenIDEO qui a eu cette idée. Elle demande aux participants de réinventer les photos Stock.

L’objectif est que les banques d’images soient un peu plus variées qu’elles ne le sont aujourd’hui en matière de représentations de la cybersécurité.

Google Images, lorsque l’on cherche « hacker » // Source : Capture d’écran Google

Au-delà du look du hacker, d’autres clichés sont récurrents. On imagine par exemple qu’il faut absolument être dans une pièce sombre pour hacker et qu’on utilise toujours du langage binaire pour parvenir à ses fins.

Jusqu’à 6 300 euros de gains

Les participants ont jusqu’au 16 août pour faire parvenir leurs candidatures. L’entreprise explique aussi qu’elle annoncera une première sélection de gagnants le 4 septembre : ils remporteront 500 dollars (450 euros). 5 gagnants seront ensuite désignés parmi eux et ils gagneront chacun 7 000 dollars, soit environ 6 300 euros.

Attention : toutes les images qui seront sélectionnées seront disponibles en Creative Commons, ce qui signifie que tout le monde aura le droit de l’utiliser (des médias comme Numerama par exemple).

Si vous n’avez pas l’âme d’un artiste mais que les hackers masculins à capuche vous hérissent le poil, sachez qu’il existe des banques d’images plus inclusives et qui permettent de mieux illustrer les concepts de cybersécurité. Notre sélection est à retrouver ici.

À lire sur Numerama : Technologie, sciences, business  : comment illustrer gratuitement vos publications de manière inclusive

Partager sur les réseaux sociaux