iPhoneCa ressemble fort au jeu du chat et de la souris que se livrent (pardon, que se livraient) Sony et les hackeurs de firmwares sur la PSP. Dans un communiqué, Apple annonce en effet qu’il va mettre en ligne dans le courant de la semaine un nouveau firmware pour l’iPhone, et prévient que cette mise à jour du téléphone portable pourrait rendre inutilisables les appareils qui ont été désimlockés.

« Apple a découvert que beaucoup des programmes non autorisés de déblocage de l’iPhone disponibles sur Internet causent des dommages irréparables au logiciel de l’iPhone, ce qui aura probablement comme effet de rendre inopérable de façon permanente les iPhone modifiés lorsqu’une prochaine mise à jour du logiciel de l’iPhone fournie par Apple sera installée« , prévient Apple dans son communiqué. La firme semble ainsi indiquer qu’elle ne cherche pas volontairement à rendre l’iPhone inutilisable lorsqu’il a été modifié pour être utilisé sur d’autres opérateurs que l’opérateur exclusif local (Orange en France), mais que les modifications en elles-mêmes font que les mises à jour du firwmare risquent de faire planter l’appareil.

Ceux qui ont déjà craqué leur iPhone auront donc tout intérêt à ne pas mettre à jour l’iPhone avec le firmware officiel, et à attendre sans doute qu’une équipe de hackers mette à disposition une version modifiée du firmware. La course pourra alors continuer.

La semaine dernière, Steve Jobs a réaffirmé qu’il n’était pas question pour Apple de laisser les programmes de déblocage se développer, et qu’il s’agissait bien d’un « jeu du chat et de la souris ». Sans doute est-ce une des conditions posées par les opérateurs exclusifs en contrepartie des sommes importantes reversées à Apple pour chaque nouvel abonné équipé d’un iPhone.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.