De nouvelles indiscrétions ont été partagées sur la supposée tablette Surface à deux écrans.

Les rumeurs sont de plus en plus insistantes : Microsoft serait en train de préparer un produit de la gamme Surface équipé de deux écrans. Le 23 juin 2019, Forbes cite le cabinet IHS Markit pour partager de nouvelles indiscrétions. Parmi les détails fournis, on retiendra le suivant : cette Surface pliable pourrait faire tourner des applications Android.

Ces informations, à prendre avec des pincettes, sont partagées par Jeff Lin, directeur associé très bavard ces derniers jours (il a par exemple parlé du MacBook Pro doté d’un écran de 16 pouces). Selon ses sources proches des chaînes d’approvisionnement, cette Surface nouvelle génération serait disponible durant la première moitié de 2020 — peut-être dès le premier trimestre.

Flickr/Kārlis Dambrāns

Des applications Android sur Windows 10 ?

Le produit hybride, dont la caractéristique principale ouvrirait la voie à de nouveaux usages, tournerait sous le nouveau système d’exploitation Windows Core OS (WCOS) — dérivé de Windows 10, allégé et optimisé pour une interface partagée sur deux écrans. Il offrirait l’accès à des applications Android, ce qui permettrait aux propriétaires de profiter de beaucoup de contenus (en plus de ceux déjà proposés via le Windows Store). Jeff Lin ne précise aucune limite sur la cohabitation des deux écosystèmes (comment vont se dérouler les achats ?), sachant que l’ouverture aux services iCloud est également évoquée.

Du côté de la fiche technique, la Surface associerait deux écrans de 9 pouces avec un ratio 4:3. Elle serait équipée d’un processeur Intel gravé à 10 nm et tiré de la famille Lakefield (qui promet des SoC compacts sans sacrifice sur les performances). Objet nomade par excellence, la tablette proposerait une connectivité permanente, notamment grâce à la connectivité 5G.

On pourrait entendre parler de cette Surface dès la fin d’année. C’est tout du moins ce que suggérait The Verge au début du mois de juin.

Partager sur les réseaux sociaux