Pendant sa conférence I/O 2019, Google a montré les évolutions de Google Assistant. Impressionnant.

Sur le marché des assistants vocaux, il y a la technologie développée par Google et les autres. À l’occasion de sa conférence I/O organisée le 7 mai 2019, la firme de Mountain View a un peu plus creusé l’écart avec la concurrence en montrant les évolutions qu’il apportera à son intelligence artificielle d’ici la fin de l’année… disponible sur tous les smartphones Pixel (et probablement des partenaires dans un second temps).

Pour Google, l’idée est d’intégrer au mieux l’expérience utilisateur autorisée par Google Assistant. Il faut que ce soit le plus pratique possible et le plus immédiat possible.. La future génération sera dix fois plus rapide et, mieux, permettra grosso modo du multi-tâche avec une fluidité et une compréhension inédites. La démo montrée est impressionnante et a été exécutée en local sur un smartphone. C’est d’ailleurs tout le ciment théorique qui permet cette avancée pratique : Google a réussi à réduire la base de données nécessaire à Google Assistant de 100 Go à 500 Mo. Elle tient donc désormais sur un smartphone et peut même être exécutée hors ligne.

On vous laisse juger de la performance.

Ok Google, là tu nous aides vraiment

Il n’y aura d’ailleurs plus besoin de dire ‘Ok Google’ pour valider chaque commande (un énorme bond en avant pour l’ergonomie générale des assistants). Google Assistant sera bientôt capable de comprendre en prenant en compte le contexte présent sur le smartphone pour savoir ce qu’on lui demande et si on lui parle. Si des actions, même indépendantes, doivent s’effectuer à la suite, il comprendra que c’est à lui de les exécuter à un rythme effréné. Le tout avec un naturel qui serait presque effrayant. En tout cas, on peut taper un message et dire d’ajouter une photo à Assistant, qui s’exécutera. Oui, c’est un véritable input supplémentaire. En bref, il assumera bel et bien son rôle d’assistant. 

Dns cette version très évoluée, Google Assistant peut réellement aider à gagner un temps précieux puisqu’il est susceptible d’opérer plus rapidement qu’un cerveau humain (aucune notion d’hésitation) et sait rechercher dans votre smartphone plus vite que vous. Bref, on a vraiment hâte de l’essayer.

Démo Google Assistant durant i/O 2019

Partager sur les réseaux sociaux