Amazon a présenté Scout, son nouveau robot livreur. Autonome et électrique, il est testé depuis le 23 janvier aux États-Unis.

Scout, c’est le nom d’un robot créé par Amazon. Depuis mercredi 23 janvier, il livre des colis directement chez les particuliers dans l’État de Washington, aux États-Unis.

Un robot roulant qui ressemble beaucoup à ceux de Starship

Scout est un robot électrique. Il se déplace en roulant sur les trottoirs et peut contenir plusieurs colis de petite ou moyenne taille.

Que ce soit dans son fonctionnement ou du point de vue de son design, il ressemble comme deux gouttes d’eau à un robot fabriqué par une marque concurrente, Starship. Celle-ci vient d’annoncer que ses robots, que l’on voit ci-dessous, sont testés pour la première fois à grande échelle dans une université américaine.

Les robots Starship sur le campus // Source : George Mason university

Contrairement au robot Starship, Scout ne livrera pas uniquement de la nourriture. Il se chargera des colis des clients d’Amazon.

Dans un premier temps, le test ne concernera que les personnes habitant dans le comté de Snohomish, situé dans l’État de Washington. Amazon précise qu’ils devront, pour bénéficier du nouveau service, commander exactement comme d’habitude, sur l’application ou le site marchand. La livraison sera gratuite pour les membres du programme Amazon Prime. Elle prendre jusqu’à deux jours, mais pourra aussi être faite le jour même, précise l’entreprise.

Des employés pour surveiller Scout

Pour le moment, 6 robots Scout sont en service. Ils livreront du lundi au vendredi, uniquement en journée. S’ils sont selon Amazon entièrement autonomes, ils seront dans un premier temps accompagnés par un employé. Cela permettra de s’assurer que les robots adoptent les bons comportements face à des piétons, des animaux ou d’autres obstacles.

Amazon utilise déjà des robots dans certains de ses entrepôts, et leur précision laisse parfois à désirer. On apprenait récemment que les employés doivent porter une sorte de gilet pour donner aux machines des informations plus précises sur leur présence. En décembre 2018, plusieurs employés ont été blessés suite à un incident. Il aurait été provoqué par une collision avec un robot qui transportait des produits chimiques.

Veste de sécurité d’Amazon // Source : Amazon

Ce type de robots permet d’automatiser les tâches dans les entrepôts. Pour la livraison, Amazon avait déjà évoqué des solutions électroniques, notamment des drones.

Partager sur les réseaux sociaux