L'écran du MacBook Pro est-il relié à l'ordinateur par un câble au design trop fragile ?

Quand un terme en -gate est associé à un produit technologique, on peut être sûr que ce n’est pas une bonne nouvelle. Fin janvier 2019, iFixit a confirmé les découvertes d’un Youtubeur qui affirme que le montage des écrans des derniers MacBook Pro (génération à partir de 2016), et en particulier celui du câble qui les relie à la carte mère, pouvait amener à une situation très problématique.

Flex quoi ?

Pour le dire simplement, le câble qui relie l’écran à son contrôleur s’enroule en dessous de celui-ci et, quand l’utilisateur ouvre l’écran, il se déroule, amenant une légère tension sur l’ensemble. Ce câble flexible, qui donne son nom au problème, est donc constamment enroulé et déroulé par l’usage de la charnière de l’écran et ce va-et-vient, d’après iFixit, peut détériorer le câble à la longue… voire le briser. La première étape de cette détérioration sera visible en bas de l’écran du MacBook Pro : le rétroéclairage donnera un effet « éclairage de scène » à la dalle.

Gênant, mais la suite est pire : à force d’usage, ce petit câble peut tout simplement casser. La réparation coûtait qui 6 dollars sur les anciens MacBook Pro passe à plusieurs centaines de dollars, car tout le bloc-écran doit désormais être changé par le SAV. Ce problème lié à l’usure d’un câble est en plus difficile à détecter et pourrait arriver plusieurs années après l’achat d’un MacBook Pro, bien après la fin de la garantie légale.

D’après iFixit, quelques utilisateurs ont réussi à faire admettre au SAV Apple que le problème était à prendre en charge de leur côté, mais d’autres ont été rejetés. Nous n’avons pas noté, de notre côté, de dégradation sur les MacBook Pro de cette génération que nous utilisons à la rédaction.

Le câble enroulé autour de la charnière // Source : iFixit

Dès lors, plusieurs options sont envisageables.

  • Tout d’abord, comme d’habitude avec les affaires en gate  qui concernent la tech, il est possible que la vulnérabilité soit présente sur quelques modèles et que le câble, même avec du jeu, ne bougera pas d’un millimètre sur la plupart des appareils. On a eu connaissance de ce souci, car il a été découvert par un Youtubeur qui a pu amplifier l’ampleur d’un problème qu’il a rencontré sur son MacBook Pro par une vidéo virale.
  • Une autre possibilité, si effectivement plusieurs milliers de modèles sont touchés, c’est que Apple fasse des tests de son côté et ouvre un programme de rappel. Cela avait été le cas pour le clavier des MacBook Pro de première génération.
  • La dernière possibilité, c’est que le géant considère qu’il s’agit d’un problème d’usure matérielle trop isolé pour en faire un rappel massif : il étudiera alors chaque retour SAV au cas par cas.

Crédit photo de la une : Gwénaëlle Hamon

Partager sur les réseaux sociaux