Sur WhatsApp, des messages frauduleux font croire que des parcs d'attractions distribuent des billets gratuits.

Gare aux belles promesses qui circulent sur les réseaux sociaux et les messageries instantanées : elles ne sont probablement pas authentiques. Il est fort probable qu’il s’agisse au contraire d’une arnaque destinée à vous nuire. Un exemple récent de ce type de fraude vient d’être mis en lumière par Cybermalveillance.gouv.fr, un portail web géré par l’État pour secourir les victimes d’une malversation.

Dans une série de messages publiés sur Twitter le dimanche 13 janvier, la plateforme alerte le public qu’une arnaque sur WhatsApp fait croire aux internautes que des billets gratuits sont offerts par certains parcs d’attractions. Sont concernés le Futuroscope, le Puy du Fou, Disneyland Paris et même Europa-Park, qui se trouve en Allemagne, non loin de la frontière française.

« Non, le Futuroscope n’offre pas 5 billets gratuits à 500 familles pour son anniversaire », écrit le compte Twitter de la plateforme. Le public doit s’abstenir de cliquer, de relayer et de donner la moindre information bancaire ou personnelle. Des sites frauduleux, qui imitaient la charte graphique des sites officiels de Disneyland Paris et du Puy du Fou, ont été supprimés depuis, selon Cybermalveillance.gouv.fr.

Dans cette affaire, on notera le bon réflexe de plusieurs internautes qui, en étant confrontés à ces messages trop beaux pour être vrais, ont contacté directement les comptes officiels des différents parcs d’attractions pour leur demander si cette opération était bien réelle. Ces derniers ont évidemment indiqué qu’aucune opération marketing de cette nature n’est en cours.

disney
Le château emblématique du parc. // Source : Thomas Kelley

Les parcs démentent à leur tour

«  En ce moment circule une campagne de phishing sur WhatsApp vous faisant miroiter des billets à gagner. Cette opération a pour seul but de se faire passer pour nous et de voler vos données personnelles. Nous vous invitons à ne pas y participer et à ne pas partager », écrit par exemple le compte d’Europa-Park. Un son de cloche que l’on retrouve chez le Puy du Fou et le Futuroscope :

«  Il s’agit effectivement d’une annonce frauduleuse. Nos équipes ont signalé celle-ci aux autorités compétentes, n’hésitez pas également à avertir votre entourage, mais également à le signaler sur internet-signalement.gouv.fr », écrit le premier, répondant à plusieurs abonnés qui l’ont interpellé sur Twitter. Les premiers messages d’avertissement remontent au 8 janvier.

« Un message promettant des billets gratuits pour le Futuroscope (et d’autres parcs) circule sur WhatsApp. Celui-ci n’est ni autorisé ni envoyé par le Futuroscope. Ne cliquez pas, c’est une arnaque destinée à récupérer vos données personnelles. N’hésitez pas à le signaler », déclare le second, avec une capture d’écran montrant à quoi ressemble le message qui circule sur la messagerie instantanée.

Parmi les messages frauduleux, certains pointaient sur des questionnaires glanant quelques informations et qui invitaient ensuite les internautes à partager le message avec un certain nombre d’autres amis, sur WhatsApp, avant de pouvoir retirer les soi-disant  billets gratuits. Ce faisant, les auteurs de cette arnaque assurent une grande visibilité à leur combine malhonnête.

Partager sur les réseaux sociaux