Réputée pour sa tolérance sur les contenus de nudité, Tumblr a finalement décidé de les bannir. La mesure prendra effet le 17 décembre. Le début de la fin du réseau social ?

Tumblr est-il en train de se tirer une balle dans le pied ? C’est en tout cas la réaction qu’ont eu de nombreux internautes après une annonce faite le lundi 3 décembre par la plateforme, dans laquelle on apprend que les contenus pour adultes vont être bannis du site.

Tumblr, une plateforme jusqu’ici tolérante avec la nudité

Dans la publication, Jeff D’Onofrio, le CEO de Tumblr, explique vouloir rendre le site « meilleur » et « plus positif ». 11 ans après le lancement de ce dernier, il annonce que les « contenus pour adultes » ne seront plus acceptés.

Tumblr
Tumblr. // Source : Tumblr

Parmi ces contenus, détaille-t-il, on trouve aussi bien des images sexuellement explicites, que de simples images de nudité. Quelques exceptions sont prévues à cette mesure qui s’appliquera dès le 17 décembre.

Historiquement, Tumblr a toujours été l’un des réseaux sociaux les plus tolérants avec la nudité. Contrairement à Instagram ou Facebook, la plateforme ne censurait jusqu’à présent ni les tétons de femmes, ni les parties intimes, ni les gifs et vidéos pornographiques.

La vidéaste Pure Human Soul, qui parle de sexualité sur YouTube, expliquait ainsi dans l’une de ses dernières vidéos que Tumblr était l’un des derniers sites sur lesquels elle et d’autres internautes pouvaient poster des nus artistiques. Ces nus, ainsi que des contenus à caractère pornographique, avaient fini par représenter une partie non négligeable de ce qui était posté sur la plateforme.

Des images pédopornographiques mal filtrées

Tumblr, qui a été rachetée par Yahoo ! en 2013, avait mis en place un système de filtrage automatique pour distinguer ces contenus acceptés d’autres contenus interdits, comme la pédophilie infantile. Seulement, le CEO de Tumblr (qui compte plus de 400 millions de blogs au total) raconte que des images pédopornographiques ont récemment été postées, sans que l’algorithme de détection ne parvienne à les identifier comme étant problématiques.

Cela a valu à l’application d’être retirée du magasin d’applications App Store d’Apple. Et pour y remédier, Jeff D’Onofrio a jugé plus simple de sévir sur la totalité des contenus pornographiques. Il a expliqué que, selon lui, «  Internet ne manquait pas de sites proposant du contenu pour adultes ».

Qu’advient-il des anciennes photos ?

Cette phrase n’a pas suffit à apaiser les esprits des fans de Tumblr, qui regrettent la confusion faite entre contenus problématiques et nus artistiques. «  Certains parmi nous aiment les nudes esthétiques », regrette par exemple une internaute.

Un autre a expliqué sur Twitter que « beaucoup de jeunes femmes ont retrouvé confiance en elle grâce à des publications bodypositive sur Tumblr. »

À noter que les contenus de nudité qui avaient déjà été postés sur la plateforme ne seront pas supprimés, mais les comptes les ayant postés seront considérés comme «  explicites ». Cela signifie concrètement qu’ils seront moins visibles. Les utilisateurs de moins de 18 ans ne pourront y accéder, l’avatar et la bannière du blog seront modifiées et remplacées par une image par défaut et, surtout, le blog n’apparaîtra pas dans les résultats de recherche sur Tumblr. Il sera donc impossible de le consulter à moins d’avoir le lien direct.

Partager sur les réseaux sociaux