Apple ne sortira pas d'iPhone compatible avec la 5G en 2019. Un choix logique.

Apple ne se jettera pas à pieds joints dans la 5G. Selon une indiscrétion partagée par Bloomberg le 3 décembre 2018, la firme de Cupertino ne devrait pas lancer d’iPhone compatible avec le réseau cellulaire de demain avant 2020 — au minimum.

La concurrence Android n’attendra pas pour autant. Comme le rapporte The Verge, Samsung et l’opérateur Verizon visent le premier semestre 2019 pour un premier smartphone 5G — probablement une déclinaison du Galaxy S10. De son côté, Huawei a déjà affirmé ses ambitions sur le marché. Ce qui pourrait occasionner un sacré retard pour Apple.

Intel Modem 5G
Le premier modem 5G d’Intel. // Source : Intel

Apple a toujours été patient

Contrairement à ses rivaux qui veulent faire de la 5G un argument supplémentaire dans la fiche technique, Apple ne veut pas lancer un produit trop tôt. Un choix qui s’était avéré payant au moment de la transition 3G vers 4G, où sa patience avait porté ses fruits face aux nombreux problèmes rencontrés par les premiers utilisateurs (couverture médiocre, autonomie qui fondait comme neige au soleil). Toutefois, rien ne dit que le passage à la 5G se fera, lui-aussi, dans la douleur.

La décision d’Apple d’attendre 2020 pourrait, en réalité, être plus subie qu’autre chose. En effet, les modems 5G d’Intel ne seront pas prêts pour 2019 — contrairement à ceux de Qualcomm, avec qui Apple n’entretient plus de bonnes relations.

Apple souffrira-t-il de ce retard ? On peut penser que non, surtout si l’on se réfère au calendrier du déploiement de la 5G en Europe. En 2020, une seule ville par état membre pourrait être couverte (Paris en France ?). Dans un premier temps, la 5G ne pourrait donc être qu’un macaron à apposer sur un outil promotionnel — pour faire bien. À moins que le déploiement ne soit plus fulgurant que prévu, Apple a toutes les raisons de ne pas se précipiter.

Partager sur les réseaux sociaux