Nokia a dévoilé un nouveau téléphone qui va à l'essentiel : le 106 permettra de retrouver les joies de Snake sur un petit écran. Avec un clavier, bien entendu.

Nokia continue d’alimenter le marché des téléphones qui vont à l’essentiel… ou rappelant des lointains souvenirs. Le 14 novembre 2018, la marque, propriété de HMD Global, a annoncé le 106, un produit minimaliste. Il se place ainsi à contre-courant de ce qui se fait aujourd’hui : pas d’encoche, pas de technologie dernier cri, pas d’appareil photo.

Nokia n’a même pas peur de mettre en avant la possibilité de jouer au Snake — mini-jeu bien connu des propriétaires du 3310. Sur les photos du produit, on peut apercevoir l’icône qui permet de lancer l’application. Comme avec ses 8110 et 3310 récemment ressuscités, Nokia mise sur la nostalgie.

Nokia 106 // Source : Nokia

21 jours d’autonomie en veille

Pour l’affichage, le Nokia 106 s’en remet à un écran de 1,6 pouces (en couleurs tout de même). Comme il n’est pas tactile, le téléphone est affublé de touches physiques. Animé par un processeur MTK 6261D épaulé par 4 Mo de RAM, il promet une autonomie que l’on ne voit plus aujourd’hui : jusqu’à 21 jours en veille (15 heures d’appel continu). Autre caractéristique qui a disparu, la batterie — 800 mAh — est amovible.

Toutefois, on ne disposera pas d’un immense espace de stockage avec le Nokia 106, qui pourra contenir jusqu’à 2 000 contacts et 500 SMS. En plus du Snake, on pourra jouer à des démos de jeux qu’il sera ensuite possible d’acheter.

On terminera par le principal point fort du 106 : à l’instar du 3310, il devrait bénéficier d’une durabilité à toute épreuve. Outre le choix d’une finition mate pour éviter les traces et les griffures, sa coque en polycarbonate est taillée pour résister à de multiples chutes.

Partager sur les réseaux sociaux