Devialet va lancer une version plus petite et abordable de sa Phantom.

Vous êtes probablement déjà passé à côté d’une enceinte Devialet. Dans les Fnac, il y a même des audiorooms qui permettent d’apprécier ses qualités. Mais l’entreprise française facture très cher ses produits haut de gamme aux prestations sans compromis. Un constat qui va changer, un peu, avec le lancement du Phantom Reactor, une déclinaison plus accessible de son produit fer de lance.

En effet, le Reactor pourra être acheté moyennant 990 euros, contre 1 490 euros pour la version classique (en 1200W). Pour ce prix, vous aurez quand même une enceinte connectée d’une puissance de 600W, le tout dans un format quatre fois plus petit que l’iconique. « Il est suffisamment compact pour être tenu dans une main, mais peut jouer aussi fort qu’un orchestre symphonique jouant à pleine puissance » : Devialet ne fait pas dans la demi-mesure au moment de promettre un rendu sonore à nul autre pareil, avec «  0 distorsion, 0 saturation et 0 souffle. »

Devialet Phantom Reactor // Source : Devialet

Jusqu’à 900W de puissance

Assemblé en France et né d’une ingénierie de pointe, le Reactor ressemble à un mini Phantom et en reprendra d’ailleurs toutes les fonctionnalités. À commencer par une simplicité d’utilisation plug and play. Ainsi, elle acceptera des morceaux de musique envoyés sans fil (Bluetooth, Spotify Connect, Airplay, UPnP) et conservera des interfaces physiques pour les puristes (ports jack et optique).

Devialet proposera en parallèle une nouvelle application pour piloter le Reactor, enceinte qui sera disponible en deux versions (600 et 900 watts). En revanche, il n’y a aucune trace d’un assistant connecté dans le communiqué de presse publié le 9 octobre 2018. Les précommandes ouvriront dès demain, pour une disponibilité qui sera précisée dans les semaines à venir.

Partager sur les réseaux sociaux