Le déploiement de la mise à jour d'octobre (October Update) de Windows 10 se passe mal. Microsoft a dû suspendre ses projets après la découverte d'un bug qui peut faire disparaître des fichiers.

C’est un incident qui rappelle la nécessité de faire une sauvegarde de ses documents avant la moindre mise à jour. Au cas où. Et c’est particulièrement impératif lorsque ladite mise à jour concerne un élément aussi sensible que le système d’exploitation, là où une erreur peut provoquer une perte de données dont la récupération risque de s’avérer difficile, voire impossible pour une personne lambda.

Que s’est-il passé ? Ce mois d’octobre 2018, Microsoft avait planifié le déploiement de la mise à jour d’octobre (intitulée sobrement October Update), qui forme la sixième grande évolution de Windows 10. Les modifications et les nouveautés sont variées, certaines fortement visibles (comme l’actualisation du design ou le rafraichissement bienvenu de certains outils), d’autres sont très spécifiques.

Situation de Windows 10 le 6 octobre. // Source : Microsoft

Or patatras ! Le 6 octobre, alors que le déploiement était enclenché depuis quatre jours, la firme de Redmond annonce avoir « mis en pause le déploiement de la mise à jour Windows 10 octobre 2018 (version 1809) ». Celle-ci concerne Windows 10, Windows Server, Windows 10 IoT Core, Windows 10 Enterprise LTSC, Windows 10 IoT Enterprise LTSC et Windows Server. Et la totalité de sa clientèle éligible.

L’entreprise explique avoir eu vent de « signalements isolés d’utilisateurs faisant état de certains fichiers manquants après la mise à jour ».

Des rapports épars, mais bruyants : sur Reddit par exemple, des fils de discussion sont apparus en vue de témoigner de cette suppression (ici, , ou bien à cet endroit ou celui-ci). Les réactions se sont aussi déversées dans l’application Feedback Hub de Microsoft, rapporte ZDNet. Cette application permet au géant des logiciels de consulter les rapports de bug et les retours d’expérience de sa communauté.

À lire les remarques des victimes de ce bug, la récupération des fichiers (ou du moins d’une partie d’entre eux) ne peut se faire qu’en utilisant des logiciels spécialisés. Les autres pistes (les fichiers ont-ils été déplacés dans le dossier Windows.Old ? Synchronisés avec OneDrive, le service de stockage dans le cloud de Microsoft ? Récupérables en désinstallant la mise à jour d’octobre ?) ne semblent rien donner.

Microsoft recommande de ne pas installer la mise à jour

L’autre approche, conseillée par Dona Sarkar, qui dirige le programme Windows Insider chez Microsoft, est de prendre contact avec le service client sans tarder, car le support téléphonique dispose des outils adéquats pour remettre l’ordinateur en ordre. Microsoft recommande par ailleurs de réduire au maximum l’usage de la machine en difficulté, sans doute pour éviter une situation aggravée.

Plus généralement, Microsoft demande aux personnes qui ont téléchargé manuellement la mise à jour de ne surtout pas l’installer (le fichier n’est plus accessible, mais il a pu être récupéré avant l’intervention de l’entreprise). Il convient de s’en débarrasser et d’attendre une version corrigée du fichier. Microsoft ne sait pas encore quand elle sera disponible — il lui faudra déjà identifier l’origine du problème.

Lorsque le correctif sera appliqué, une notification sera adressée pour indiquer la reprise du déploiement de la mise à jour d’octobre.

Partager sur les réseaux sociaux