À l'aide d'une vaste bibliothèque constituée de succès musicaux, l'application Amadeus Code est capable de composer de la musique. Loin de vouloir remplacer la « vraie » musique, cette IA pourrait servir d'inspiration pour les créateurs.

Une nouvelle application vient de voir le jour. Amadeus Code est une intelligence artificielle capable de composer de la musique d’après les données des derniers « hits » enregistrés.

Cette nouveauté, sortie le 5 septembre 2018, a été mise en avant par TechCrunch le 17 septembre 2018 et elle n’est pour le moment accessible qu’en accès anticipé sur l’iTunes Store.

Une base d’inspiration

Les créateurs de l’application, Jun Inoue, Gyo Kitagawa et Taishi Fukuyama, expliquent à TechCrunch qu’ils ont analysé des décennies de musiques contemporaines et classiques qui ont eu un impact aussi bien commercial que social, pour aboutir à la constitution d’une technologie capable d’écrire de la musique. Une Harmony Library est d’ailleurs disponible, permettant aux utilisateurs de consulter la progression des accords alimentant la technologie d’Amadeus Code.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Amadeus Code n’est pas destinée à créer les prochains succès commerciaux qui inonderont les têtes de gondole des grandes surfaces. Non, l’application pourra avant tout servir de base d’inspiration. C’est ce qu’espère l’un de ses créateurs, Taishi Fukuyama, dans un communiqué officiel.

Amadeus Code // Source : Amadeus Code

En livrant la chanson au format MIDI, l’app laisse le soin à l’utilisateur d’habiller le morceau avec de vrais instruments et le customiser jusqu’à parvenir à reproduire un ersatz qui pourrait avoir sa place sur une radio. Le tout est fait en quelques minutes, sur un smartphone.

D’ailleurs, l’un des créateurs rit lorsque le média lui demande si l’intelligence artificielle pourra remplacer ses musiciens favoris : « Absolument pas. Cette IA ne vous dira rien sur ses problèmes et n’illuminera pas vos mondes intérieurs à travers une réelle narration humaine, ce qui fait de la musique quelque chose de si intime et percutant. »

Les IA qui composent de la musique ne sont pas nouvelles. En décembre 2016, l’IA FlowMachines qui imitait le compositeur Jean-Sébastien Bach a surpris l’auditorium de la Gaîté Lyrique. En tout cas, cette création relance une fois de plus le débat de l’impact de l’intelligence artificielle sur la création culturelle.

Partager sur les réseaux sociaux