Un Apple-1 qui fonctionne ? Vous ne ferez pas grand chose avec, mais il vous allègera de quelques centaines de milliers d'euros.

Les premiers ordinateurs grand public sont aujourd’hui des pièces de collection. Certains ont rendu l’âme et servent de décoration de luxe à des intérieurs travaillés — quand ils ne sont pas exposés dans des musées dédiés à l’histoire de l’informatique. D’autres, réparés ou bien entretenus, fonctionnent encore et s’arrachent dans les ventes aux enchères. Les collectionneurs seront ravis d’apprendre que, le 25 septembre 2018, un Apple-1 sera mis aux enchères à Boston, aux États-Unis.

Il s’agit de l’un des modèles conçus et assemblés par Steve Jobs et Steve Wozniak entre 1976 et 1977 et qui valaient à l’époque un peu moins de 700 dollars. Il en resterait aujourd’hui une soixantaine sur les 200 construits à l’époque et ils se vendent entre un peu plus de 100 000 dollars et un peu moins d’un million de dollars. En somme, des prix de collection qui s’ajustent selon le désir des acheteurs, mais surtout, selon l’état de l’appareil.

Manuel de l’Apple-1 // Source : Invaluable

Corey Cohen, ingénieur et expert en produits Apple, a remis en l’état cette unité qui a la particularité de fonctionner. « Un rapport technique complet, écrit par Cohen, est disponible pour les enchérisseurs sérieux ; l’ingénieur évalue l’état de l’Apple-I à 8,5/10. Ce qui nous semble le plus remarquable sur cet engin, c’est que l’Apple-1 est parfaitement fonctionnel : le système d’exploitation a tourné pendant huit heures au cours d’un test de performance  ».

Si l’enchère initiale est fixée à 50 000 dollars, l’estimation de vente se situe entre 300 000 et 400 000 dollars. L’objet et vendu dans un kit complet, avec sa documentation, son clavier, son écran, des lecteurs et l’alimentation. Bref, de quoi brancher une fois l’engin pour un retour nostalgique dans le passé, avant de le mettre sous verre pour l’exposer.

Partager sur les réseaux sociaux