Les bilans financiers se suivent et se ressemblent pour Tesla, avec un nouveau chiffre d'affaires record mais des pertes toujours sensibles.

Tesla a publié les résultats financiers du deuxième trimestre de l’année. Durant la période, le constructeur automobile a enregistré un chiffre d’affaires de 4 milliards de dollars, en hausse aussi bien par rapport à Q1 2018 (+ 18 %) qu’à Q2 2017 (+ 43 %). Pour autant, il continue de perdre de l’argent : un peu plus de 743 millions de dollars en trois mois.

C’est beaucoup, mais on notera que Tesla a moins perdu que durant le trimestre précédent (785 millions de dollars), signifiant qu’il a augmenté ses marges et tend petit à petit vers la rentabilité. En parcourant le document officiel publié le 1er août 2018, on se rend compte que la Model 3 est énormément citée.

Tesla Model 3

La Model 3 commence à rapporter de l’argent

D’ailleurs, Tesla n’hésite pas à reprendre les mots dithyrambiques du Wall Street Journal pour mettre en exergue sa voiture la plus abordable, laquelle pèserait pour 52 % des ventes de sa catégorie — les berlines premium (BMW Series 3, Audi 4, Mercedes Classe C, Lexus IS et Jaguar XE) — en juillet. Visiblement, la Model 3 possède un pouvoir d’attraction capable de faire passer d’une Nissan Leaf à une voiture quasiment deux fois plus chère.

Dans tous les cas, Tesla va continuer de se concentrer sur la Model 3, qui devrait franchir le cap des 6 000 unités produites par semaine d’ici la fin du mois d’août sans créer de lignes supplémentaires. In fine, le but est toujours d’atteindre les 10 000 le plus rapidement possible afin de répondre à la demande et de vider le carnet de réservations. Puisqu’elle commence à rapporter de l’argent (les coûts de production ont été réduits de manière drastique) et qu’elle est un produit de masse — plus que les Model S et X tout du moins –, elle demeure la priorité absolue pour mettre du vert dans les comptes. Et les marges devraient encore grimper grâce à la commercialisation des versions Performance et quatre roues motrices.

La Model 3 possède un pouvoir d’attraction capable de faire passer d’une Nissan Leaf à une voiture quasiment deux fois plus chère

Du côté de la Model S et du Model X, Tesla souligne le plus gros deuxième trimestre de leur histoire du côté des commandes.

Partager sur les réseaux sociaux