Plusieurs acteurs du marché de l'intelligence artificielle ont signé un engagement interdisant le développement d'une arme contrôlée par la machine.

«  La décision de prendre une vie humaine ne doit jamais être déléguée à une machine » : cette phrase pourrait être tirée d’un film SF mettant en scène des robots belliqueux. En réalité, on peut la lire dans un engagement écrit signé par plusieurs acteurs impliqués dans le marché des intelligences artificielles, dont Elon Musk et Google (DeepMind). Un engagement pris à l’occasion de l’International Joint Conference on Artificial Intelligence organisée à Stockholm selon les informations de The Verge publiées le 18 juillet 2018.

Par leur signature, les concernés promettent de ne pas participer à une course à l’armement autonome alors que les gouvernements n’ont établi aucune règle stricte sur ce sujet sensible et inquiétant plusieurs chercheurs.

terminator
Terminator

Non aux armes autonomes létales

Encouragé par le Future of Life Institute, une association travaillant à diminuer les risques  menaçant l’humanité, l’engagement a été ratifié par plusieurs géants de la tech. Ce qui suggère une réelle volonté d’avancer dans la bonne direction et de ne pas franchir toutes les portes permises par une intelligence artificielle. C’est aussi une manière de ne pas effrayer le grand public, encore peu conscient des possibilités offertes mais aussi des risques engendrés par ces technologies de demain.

Du point de vue de la Future of Life Institute, il est plus que jamais nécessaire de distinguer les utilisations acceptables et inacceptables d’une intelligence artificielle. Sans aucun doute, une arme capable d’abattre quelqu’un sans intervention humaine ne doit pas exister.

C’est enfin un appel lancé aux forces politiques. « Nous, les soussignés, appelons les gouvernements et les leaders à créer un futur avec des normes internationales fortes, des lois et des règles strictes face aux armes autonomes létales. Comme elles sont pour le moment absentes, nous avons choisi de nous ranger derrière cette position : nous ne participerons ni ne soutiendrons le développement, la production, la commercialisation ou l’utilisation d’armes autonomes létales. » 

Partager sur les réseaux sociaux