Un iPhone peut-il survivre à une chute de 137 mètres ? Oui. Mais avec beaucoup de chance.

« C’est un vrai miracle que rien ne soit arrivé à mon téléphone puisqu’il n’est ni cassé ni craquelé » : Cansel Yildirim ne croit pas si bien dire, dans les colonnes d’Orlando’s News 6 le 13 juillet 2018. Car l’intéressée peut vraiment remercier l’ange gardien de son iPhone 7 Plus, lequel a survécu à une chute de plus de 137 mètres ( !).

La scène a été immortalisée par le smartphone lui-même à Orlando, au sein de l’attraction StarFlyer. Elle est considérée comme le carrousel volant le plus haut du monde, culminant à 450 pieds (soit 137 mètres environ). « Ce manège est pour les jeunes et les moins jeunes, les aventuriers et les moins aventuriers », note le site touristique d’Orlando. Pas pour les iPhone, donc. 

Une immense chute

Cansel Yildirim a bien évidemment enfreint les règles du StarFlyer, en l’occurence celle de ne pas avoir d’objets sur soi pendant un tour. Pire, elle s’est dit que filmer pendant l’attraction serait une bonne idée, jusqu’au moment où elle a lâché son iPhone 7 Plus, victime d’une chute fulgurante 137 mètres en-dessous. Elle a pu retrouver son téléphone en utilisant la fonction ‘Localiser mon iPhone’ et quelle ne fut pas sa surprise en découvrant qu’il n’avait reçu que des dégâts mineurs. Petites précisions : l’iPhone n’était même logé dans une coque de protection et est retombé sur le dos (coup de chance).

Si l’issue de cette histoire est positive, elle aurait pu être bien plus tragique. Et pas seulement pour le produit d’Apple. En effet, l’iPhone aurait très bien pu terminer sa chute sur la tête d’un passant. C’est d’ailleurs pour cette raison que les opérateurs de ce genre d’attraction interdisent les objets à bord. Après avoir vu la vidéo, les managers du StarFley ont d’ailleurs durcit les règles en la matière. Quand bien même il y aura toujours des Cansel Yildirim pour y déroger…

Crédit photo de la une : YouTube

Partager sur les réseaux sociaux