Une entreprise de location allemande a battu un sacré record avec une Model 3 : 1 001 kilomètres en une seule charge et avec l'Autopilote comme seul chauffeur.

En mai dernier, deux Américains avaient établi un premier record d’hypermiling avec la Model 3. Pour rappel, cette pratique consiste à rouler de la manière la plus économe afin d’aller le plus loin possible. Au volant de la voiture électrique de Tesla, le duo avait parcouru 975 kilomètres. Cette marque a été battue deux fois.

Ce sont les Allemands de nextmove, entreprise spécialisée dans la location, qui ont fait mieux. Ainsi, ils ont poussé la voiture jusque 1 001 kilomètres avec… personne à son bord. On vous explique.

Autopilote plus fort que l’humain

Tesla Model 3 Hypermiling. nextmove

nextmove a réalisé son record les 7 et 8 juillet 2018 avec l’Autopilote activé pendant l’intégralité du parcours. Pour ne pas mettre en danger la vie d’autrui, la société a réalisé sa performance au centre de contrôle technique DEKRA, là où, en prime, l’intelligence artificielle de Tesla était très à l’aise. « Naturellement, un circuit de test avec des lignes marquées, des longues lignes droites, des courbes larges et peu de pièges offre des conditions idéales pour l’Autopilote. Après, nous ne savions pas à l’avance si l’Autopilote pouvait couvrir une telle distance sans faute, surtout la nuit  », explique nextmove. Et l’Autopilote l’a fait. 

La technologie a même fait mieux que l’homme puisque nextmove a également fait rouler une Model 3 avec des caractéristiques similaires, à ceci près qu’elle était conduite par des pilotes humains. La voiture est parvenue à atteindre les 978 kilomètres, soit 3 de plus que les Américains mais 23 de moins par rapport à l’Autopilote. Un bel écart.

Tesla Model 3 Hypermiling. nextmove

Pour tromper l’IA de Tesla, le collectif allemand a installé un mannequin baptisé Spacy et décrit comme le petit frère de Starman, celui qui a été envoyé dans l’espace par SpaceX. Il a aussi redoublé d’astuce pour faire croire qu’il y avait vraiment quelqu’un dans la voiture : «  Stefan Moeller a démarré la voiture, puis positionné le mannequin pour imiter un pilote humain dans la Tesla Model 3. Il est finalement sorti de la voiture par la fenêtre durant un bref arrêt. Cela nous permettait de pouvoir rentrer dans la voiture à tout moment. Pour ne pas perdre en aérodynamique, Stefan Moeller a scotché le haut de la vitre. Spacy était assis sur le siège conducteur pendant la journée, et il dormait sur un matelas placé sur les sièges arrière durant la nuit. » 

Contacté par Numerama, nextmove a indiqué avoir installé des poids sur le volant pour éviter que le système ne s’arrête pour des raisons de sécurité. Comme le mannequin ne pesait que 2/3 kilos, un sac de sable a également été posé sur le siège.

La Model 3 a roulé à une vitesse moyenne légèrement inférieure à 36 km/h pendant 28 heures pour atteindre cette prouesse.

Crédit photo de la une : nextmove

Partager sur les réseaux sociaux