La compétition Go Fly Prize, sponsorisée par Boeing, a dévoilé les dix projets de véhicules volants retenus lors de la première phase. Leurs créateurs doivent maintenant faire fonctionner leur trouvaille.

En septembre dernier, le concours Go Fly Prize a été lancé au Texas, en proposant à ses compétiteurs de créer « un appareil personnel volant, facile à utiliser. » À la clé, 2 millions de dollars de récompenses, attribuées aux créateurs qui parviendraient à développer un dispositif capable de décoller et d’atterrir à la verticale, silencieusement, de façon sécurisée, tout en transportant une personne sur une distance d’au moins 30 kilomètres — sans avoir besoin de rechargement.

Ce concours, sponsorisé par Boeing, a désormais dévoilé les gagnants qui ont passé la première étape du concours. Le 14 juin 2018, Go Fly Prize a annoncé quels étaient les dix projets sélectionnés, avec des noms aussi improbables que « Hummingbuzz », « Mamba » ou « FlyKart 2. »

Étape 2 : une version fonctionnelle

Les véhicules retenus faisaient partie d’un total de 600 innovations, créées dans 30 pays différents. À l’issue de plusieurs semaines de réflexion, un panel d’industriel a évalué la valeur des projets en tenant comptes des directives techniques imposées aux candidats.

Les dix projets retenus ont été créés dans différents pays, à savoir la Lettonie, les Pays-Bas, le Japon, le Royaume-Uni, Taiwan et les États-Unis. Désormais, ces compétiteurs entrent dans la phase 2 du concours, lors de laquelle ils vont devoir construire une version fonctionnelle de ces appareils volants.

Partager sur les réseaux sociaux