Une page se tourne pour Canon, qui a annoncé l'arrêt de la commercialisation de son EOS-1V, dernier argentique de sa gamme.

Par un court communiqué dans lequel il n’a pas voulu s’épancher sur le sujet, Canon a pourtant fait une annonce de taille. Elle prend la forme d’une mauvaise nouvelle pour les férus de l’argentique. Effectivement, le constructeur japonais a décidé de stopper la commercialisation de l’EOS-1V, dernier représentant du genre inscrit dans sa gamme.

Une décision qui ne surprendra personne dans le sens où la production avait été arrêtée en 2010 après un lancement en 2000. Les stocks ne verront donc pas une troisième décennie et il faudra se tourner vers le rival Nikon pour ne pas céder au tout-numérique.

Le dernier des MohiCanon

Pour les heureux propriétaires d’un EOS-1V, Canon précise que le SAV sera maintenu jusqu’au 31 octobre 2025. Toutefois, certaines réparations pourront être refusées à partir du 31 octobre 2020 si les pièces défectueuses à remplacer n’existent plus. Autrement dit, le EOS-1V va commencer à devenir éternel. Pour Canon, c’est une sacrée page, débutée dans les années 30, qui se tourne.

Introduisant la cinquième génération de la technologie SLR professionnelle (reflex mono-objectif) de la marque (d’où le V dans le nom) et utilisant des pellicules au format 35 mm, l’EOS-1V conserve un héritage dans les boîtiers SLR numériques, à l’instar du ESO-1D, dont il inspire le design.

Pour réaliser des photos sur film, les intéressés pourront craquer pour le modèle F6 de Nikon, facturé plus de 2 000 euros sur le site officiel. Ou acheter un vieil appareil, ce qui est tout aussi bien.

Partager sur les réseaux sociaux