Xiaomi a présenté un Mi 8 Explorer haut de gamme avec un dos transparent. Problème : d'après plusieurs spécialistes, il est impossible que les composants que l'on voit soient des vrais.

Xiaomi aurait peut-être pu être plus… transparent. Hier, le constructeur a annoncé sa gamme Mi 8, des clones presque parfaits de l’iPhone X d’Apple, empruntant le design, les fonctionnalités (appairage du matériel, Animojis…) et même certaines marques déposées (Face ID). Sur son modèle le plus haut de gamme, nommé Mi 8 Explorer, la marque chinoise embarque la première caméra avant qui peut se comparer à celle de l’iPhone X, avec un projecteur de points pour la reconnaissance faciale.

Et côté look, le Mi 8 Explorer a un petit plus qui en jette : sur sa face arrière se trouve en effet un morceau transparent qui permet de voir les composants. Cette petite nerd touch sur un smartphone n’est pas pour nous déplaire, rappelant l’horlogerie. Problème : il semblerait que la partie montrée ne soit pas du tout les composants du téléphone.

Le dos transparent du Mi 8

Dans un premier temps, un modérateur du forum HTC en Chine a affirmé avec une belle démonstration qu’il était impossible que les composants soient réels : d’après lui, il manquait des câbles, le processeur n’était pas dans la bonne position, des composants auraient dû se trouver à certains points clefs pour refroidir l’ensemble. Il a donc affirmé qu’il s’agissait… d’un autocollant.

Piqué dans sa fierté, le constructeur Xiaomi a dans un premier temps démenti ces accusations reprises dans la presse. Les médias chinois ont ensuite creusé l’information et le discours relevé sur ces sites est unanime : il ne s’agit pas de véritables composants. Mais peut-être que la vérité est entre les deux extrêmes et qu’il ne s’agit pas d’un sticker non plus. Une source interne à l’entreprise a en effet confirmé à Chengming Alpert qu’il s’agissait de faux composants, mais que ce n’était pas un autocollant : « Enlever cette partie n’affectera pas le fonctionnement du smartphone  ».

Et avant que iFixit démonte l’engin pour voir ce qu’il y a vraiment dans ses entrailles, cela semble être l’explication la plus vraisemblable. À titre de comparaison, un smartphone Xiaomi démonté ressemble à cela :

iFixit

Pas besoin d’être un détective pour voir qu’un montage réel ne correspond pas du tout à ce que montre Xiaomi sur son Mi 8 Explorer. En bref, un coup marketing.

Partager sur les réseaux sociaux