Le constructeur Acer a organisé une conférence massive à New York pour présenter sa nouvelle gamme, à quelques pas de Central Park. Nous y étions.

Acer avait des produits plein la besace pour son petit détour par New York, à l’occasion d’une conférence sobrement baptisée next@acer. En forme et très excité par le line-up, le PDG Jason Chen a insisté sur plusieurs éléments clefs, évoquant le focus sur le design et la part de plus en plus importante des produits orientés gaming, représentés par la gamme Predator. À l’arrivée, on se retrouve avec une ribambelle de PC et accessoires visant à couvrir un maximum d’usage, du joueur exigeant à l’étudiant voulant un appareil simple d’utilisation, en passant par celles et ceux recherchant avant tout de la productivité. Petit tour d’horizon.

Acer Predator Helios 300 blanc

Le Swift 5 grandit sans changer de taille

Acer est fier de son Swift 5. Et il le prouve en améliorant la prochaine version sur un point très important : la diagonale d’image. Comme les téléphones portables d’aujourd’hui, le Notebook affiche des bords moindres — sans encoche — pour gagner quelques pouces sans changer de format ni de poids — moins d’un kilo ! –, une vraie prouesse rendue possible par l’emploi d’alliages magnésium-lithium ultralégers.

Nous voici alors en face d’une dalle IPS Full HD de 15,6 pouces, contre 14 précédemment, pour un ratio boîtier-écran de 87,6 %. En prime, les configurations, naturellement nombreuses, s’articulent autour des processeurs Intel dernière génération.

Acer Swift 5

La fête aux Chromebooks

Acer a annoncé avoir écoulé pas moins de dix millions de Chromebooks depuis 2012. C’est donc une catégorie très importante pour le constructeur. Et c’est avec fierté qu’il lève le voile sur le Spin 15, premier convertible doté d’un écran de 15,6 pouces offrant une autonomie de treize heures pour moins de 350 euros.

Plus premium, le Spin 13 arbore un design élégant et minimaliste en aluminium parachevé par un trackpad en Gorilla Glass pour un meilleur confort. À l’intérieur, on peut compter sur les processeurs Intel Core i3 ou i5 pour des performances accrues. Le prix ? 799 euros.

Acer Chromebook Spin

Beaucoup moins attrayante visuellement, la Chrome Tablet Tab 10 s’apparente à une ardoise de 9,7 pouces tournant sous Chrome OS. Comme nous l’a expliqué Acer, il s’agit d’un produit davantage pensé pour le secteur éducatif, d’où le design plus robuste que joli (une demande spécifique de la cible, majoritairement des jeunes pas forcément précautionneux). La Tab 10 sera quand même vendue au grand public.

Acer Tab 10

Le gaming à fond les ballons

Deux chiffres nourrissent actuellement la division gaming d’Acer : + 17 % d’usage en la matière sur PC et une croissance des ventes de 94 %. Autant dire que les joueurs sont particulièrement friands des solutions proposées par par la marque, notamment au sein de la gamme Predator, laquelle accueille plusieurs nouveautés. En premier lieu, les fashionists seront ravis d’apprendre que l’Helios 300 va s’offrir une version spéciale en blanc et or. Cela ne le rendra pas moins rugueux pour ses lignes mais un peu plus doux à l’œil quand même. Il sera accompagné de plusieurs accessoires de la même couleur afin que tout soit raccord.

Acer Predator Helios 300 blanc

Le maître-étalon du gaming s’appelle plutôt l’Helios 500, un gros bébé de quatre kilos avec un écran 17,3 pouces en Full HD 144 Hz ou 4K, une carte graphique Nvidia GeForce 1070 8 Go (pas de 1080, bizarrement) et un processeur Intel pouvant grimper jusqu’à l’i9 (pour 3 000 euros, gloups). Soit, a priori, de quoi faire tourner n’importe quel jeu même gourmand sans sourciller. Il veillera à éviter la surchauffe grâce à ses deux ventilateurs métalliques AeroBlade, une technologie maison.

Acer Predator Helios 500

Du coté des ordinateurs de bureau, Acer a transformé l’Orion 9000 en gamme avec une déclinaison 3000 et 5000. On doit quand même compter avec des tours imposantes et des configurations de mammouth dans la plupart des cas. Par exemple, l’Orion 5000 pourra associer un Intel Core i7 8700K à un SLI de GeForce 1080 Ti. Là encore, Acer a bossé sur le refroidissement, « Le système de ventilation IceTunnel 2.0 segmente intelligemment l’appareil en plusieurs zones thermiques, chacune disposant de son propre tunnel de ventilation pour expulser la chaleur. » Il vaudrait mieux. En face, la tour Nitro 50, pour les joueurs moins exigeants, fait Petit Poucet en s’arrêtant à la GTX 1070.

Acer Predator Orion 3000

Et parce qu’Acer veut vraiment devenir le meilleur ami des gamers, il a levé le voile sur une palanquée d’accessoires justifiables ou non : un (premier) fauteuil, une mallette ultra rigide (avec zones de rangement personnalisables en mousse) et, plus intéressant, une souris entièrement configurable — côté logiciel et matériel. La Cestus 510 — 16 000 DPI et 400 IPS — s’appuie effectivement sur des pièces détachables aimantées pour jouer sur la forme ou encore le poids.

Acer Predator Cestus 510

 

Partager sur les réseaux sociaux