Le président de la République française va recevoir le 23 mai 2018 les patrons de nombreuses grandes entreprises de la tech américaine comme Facebook, Microsoft ou Intel au cours d’un sommet intitulé « Tech for good ». Soit deux jours avant l’entrée en vigueur du RGPD.

Emmanuel Macron va recevoir un grand nombre de dirigeants des grandes entreprises de la tech américaines le 23 mai 2018, a rapporté Reuters de sources élyséennes.

Parmi eux, il y aura Mark Zuckerberg de Facebook, Satya Nadella de Microsoft, Brian Krzanich d’Intel, Virginia Rometty d’IBM, Dara Khosrowshahi d’Uber, mais aussi des représentants de Samsung, Palantir, la fondation Wikimedia ou la Mozilla Foundation.

Ils seront censés échanger au cours d’une journée intitulée « Tech for good » autour des  « bénéfices liés à l’innovation technologique et des efforts croissants demandés aux entreprises sur la protection de la vie privée, les règles sociales, la lutte contre la haine et la désinformation et la fiscalité » précise Reuters.

Cette journée de rencontre avec le président et les ministres français aura lieu deux jours avant l’entrée en vigueur du RGPD (Règlement général sur la protection des données) dans toute l’Union européenne.

Mark Zuckerberg devant le Parlement européen

Mark Zuckerberg est également censé s’entretenir seul à seul avec le président français.  Parallèlement à cette annonce, le président du parlement européen a affirmé dans un communiqué que Mark Zuckerberg avait finalement accepté de venir s’expliquer devant les députés.

https://twitter.com/EP_President/status/996766251765682176

Emmanuel Macron n’est pas le seul chef d’Etat à recevoir plusieurs patrons de la tech en même temps. Au début de son mandat, Donald Trump avait reçu, le 20 juin 2017, les patrons d’Amazon, Microsoft et Apple pour un « Tech Summit ».

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.